13 novembre 2014
Drôle de nouveauté
Par: Martin Bourassa
Publicité
Activer le son

Le maire Corbeil a également confié à notre journaliste qu’en vue de la préparation du budget 2015, les conseillers ont été invités à proposer des pistes d’économies et de revenus supplémentaires. Il a même présenté cela comme étant une nouveauté!

Drôle de nouveauté il me semble. Ne devrait-il pas être de coutume pour les élus de dicter à la direction générale des sources, des commandes, des orientations et des cibles d’économies ou de revenus potentiels? Est-ce à dire que par le passé, nos élus n’avaient aucun mot à dire dans la préparation budgétaire et qu’ils se contentaient d’approuver un budget concocté par la direction générale? Si c’est le cas, il est donc permis de se demander qui commande réellement à la Ville.

J’ose espérer que ce n’est pas parce qu’elle était incapable de boucler le prochain budget et de couper elle-même dans le gras que la direction générale a décidé d’impliquer les élus cette année, et de leur refiler cette patate chaude.

À la place du maire et des conseillers, je me poserais la question. Et je chercherais aussi à savoir ce que propose la direction générale pour équilibrer le budget.

Je retiens une ou deux choses en apparence surprenantes de l’entrevue du maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, au journaliste Benoit Lapierre, au terme de la première année de son mandat.

D’abord, il n’aime pas que l’on colporte l’idée que c’est la direction générale et non les élus qui décident à la Ville de Saint-Hyacinthe.

On le comprend de ne pas aimer ça. Sauf qu’en pratique et n’en d��plaise au maire, l’impression générale est que la direction générale en mène large. Très large.

Mais cette impression n’est pas récente, elle existait bien avant la venue de Claude Corbeil en politique active. Ouvrir les séances plénières aux journalistes pourrait peut-être contribuer à modifier cette impression… ou bien la confirmer!

Le maire Corbeil a également confié à notre journaliste qu’en vue de la préparation du budget 2015, les conseillers ont été invités à proposer des pistes d’économies et de revenus supplémentaires. Il a même présenté cela comme étant une nouveauté!

image