8 décembre 2011
Un projet pourrait naître en septembre 2012
Du baseball en milieu scolaire à Saint-Hyacinthe?
Par: Maxime Desroches

Un groupe de passionnés de baseball planifie présentement la mise sur pied d’un programme de sport-études « Option baseball » s’adressant aux étudiants de première et de deuxième secondaire (12-13 ans) et qui pourrait voir le jour dès le début de la prochaine année scolaire à l’école Fadette.

publicité

Pour l’instigateur du projet, le Maskoutain Dominic Fryer, il est inadmissible, compte tenu de la popularité grandissante du baseball auprès des jeunes sportifs, que l’option baseball la plus près de Saint-Hyacinthe soit celle de l’école secondaire De Mortagne, à Boucherville. Surtout qu’à l’échelle provinciale, le nombre d’établissements scolaires offrant un tel programme à leurs étudiants est passé de trois à 11 depuis 2005.

« Les inscriptions ont fait un bond fulgurant dans les six dernières années. Malgré le départ des Expos, il y a eu une bonne promotion du sport auprès des enfants. Ici à Saint-Hyacinthe, le programme d’initiation Rally Cap (lancé par Baseball Canada) a permis de faire plusieurs adeptes du sport qui sont aujourd’hui d’âge moustique et pee-wee », soutient Dominic Fryer.Les jeunes qui pratiquent des disciplines telles que le judo, la natation, le tennis et les sports équestres, pour ne nommer que celles-là, peuvent le faire dans le cadre du sport-études à l’école Fadette. « Il est grand temps que les passionnés de baseball puissent en faire autant », ajoute-t-il.Un comité d’implantation formé de Suzanne St-Pierre (présidente de Baseball Saint-Hyacinthe), Alain Gardner, Julie Coderre, Michel Bérard et Jocelyn Auger veillera à ce que le projet puisse prendre forme en septembre 2012. Ce qui ne signifie pas pour autant que le processus sera de tout repos. Dominic Fryer estime que l’accès restreint à des locaux d’entraînement, comme c’est le cas de plusieurs organisations sportives de la région, pourrait poser problème.« En date d’aujourd’hui, nous aurions accès à un local trois jours sur cinq. Il y a une partie théorique qui se fera en salle de classe, mais l’idéal serait de pouvoir travailler avec eux sur l’aspect technique et mécanique à tous les jours. C’est pourquoi on sollicite l’aide du secteur privé de Saint-Hyacinthe afin de louer un local qui conviendrait à nos demandes », affirme-t-il, en prenant le soin de mentionner que les équipements utilisés lors des exercices au bâton éviteront les bris.

Contrer le décrochage

Le Maskoutain de 41 ans, qui possède une expérience de près de 10 ans comme instructeur, en plus d’être formateur pour Baseball Québec, croit fermement que les programmes de sport-études en milieu scolaire contribuent à garder les garçons en classe et à créer un sentiment d’appartenance fort envers l’établissement scolaire qu’ils représentent.

« Je crois que c’est l’une des meilleures façons de leur inculquer une bonne éthique de travail. Maintenant, l’idée sera de faire en sorte qu’ils ne soient plus obligés de s’exiler pour pratiquer à l’année longue le sport qui les passionne. »Alex Agostino, une personnalité bien en vue dans l’univers du baseball au Canada, donnera un important coup de pouce à Fryer et ses collaborateurs, lui dont le mandat, en tant que directeur technique à Baseball Québec, est de populariser le sport auprès des jeunes Québécois.« Au Québec, le nombre d’étudiants inscrits au volet baseball du sport-études est passé de 120 à 450 en l’espace de quelques années. Alex n’est pas étranger à ce regain de popularité. Nous comptons sur son appui pour mener le projet à terme. »Dominic Fryer rappelle que le réseau de transport par autobus de l’école secondaire Fadette s’étend jusqu’à Saint-Hilaire, Beloeil, Marieville et Drummondville. « Un avantage non négligeable que les autres programmes d’option baseball (De Mortagne et Trois-Rivières étant les plus proches) ne possèdent pas », souligne-t-il.Les membres du comité tiendront, début janvier, une rencontre d’informations pour parents et étudiants. Pour en savoir plus, contactez Dominic Fryer au 450 513-3597. La période d’inscriptions, quant à elle, devrait avoir lieu en mai 2012.

image