23 août 2012
Du choix, il y en aura le 4 septembre
Par: Maxime Prévost Durand

Les Québécois ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas beaucoup de choix le 4 septembre, journée de scrutin. Le nombre de candidatures est le plus élevé jamais observé depuis qu’il y a 125 circonscriptions (septembre 1989) avec 894 candidats, 243 de plus qu’aux dernières élections.

publicité

Saint-Hyacinthe est l’une des circonscriptions avec le plus grand total de candidats avec neuf. Seules neuf autres circonscriptions ont un total plus élevé. Le bulletin de vote comptera donc la liste de candidats suivante : Émilien Pelletier (PQ), Louise Arpin (PLQ), Pierre Schetagne (CAQ), Jérôme Saint-Amand (Option nationale), Richard Gingras (Québec solidaire), Alexandre Bruneau (Équipe autonomiste), Thomas Gagné (Union citoyenne du Québec), Lise Gaudette (Unité nationale) et Isabelle Leclerc (Parti conservateur du Québec).

Dans Borduas, un candidat s’est ajouté à la liste parue plus tôt durant la campagne dans LE COURRIER. Michel Lepage (parti indépendantiste) se joint à la lutte que se livreront Pierre Duchesne (PQ), Emmanuelle Géhin (CAQ), Conrad Deschênes (PLQ), Jean-François Lessard (QS), Martin Dulac (ON) et Mary Harper (Parti vert).Du côté de Johnson, la bataille se fera à six puisque Nancy Boyce (PLQ), Julie Dionne (QS), Yves-François Blanchet (PQ), Stéphane Legault (CAQ), Steve Lemay (ON) et Benoit Lussier (PV) – et non Benoit Lapierre tel que rapporté le 9 août – tenteront d’être le ou la député(e) de la circonscription.Richelieu est la circonscription avec le plus petit nombre de candidats dans la région avec seulement cinq. Michaël Rocheleau (ON), Élaine Zakaïb (PQ), Marie-Ève Mathieu (QS), Alain Plante (PLQ) et Jean-Bernard Émond (CAQ) seront les noms présents sur les bulletins de vote.

image