26 juillet 2012
Du grand Piémont chez Pio Cesare
Par: Hélène Dion

Il faut s’imaginer une cuisine savoureuse, des truffes blanches, de l’huile d’olive et des vins typés pour capter un peu de la beauté de cette région italienne, le Piémont. Ses vins sont parmi les plus grands, issus du cépage Nebbiolo, mais on ne saurait ignorer les vins issus de Barbera, de Freisa ou de Dolcetto.

publicité

Le Piémont vinicole possède une personnalité si forte que ses vins sont reconnaissables d’entre tous. J’ai eu la chance de participer à une dégustation de Barolo, de Barbaresco et de Barbera d’Alba en compagnie de Pio Boffa, vigneron de la réputée maison Pio Cesare dans le Piémont. Des vins à ouvrir maintenant et d’autres à mettre en cave quelques années. Le Piémont, région du nord-ouest de l’Italie située au pied des Alpes, partage ses frontières avec la France, la Suisse et les régions du Val d’Aoste, de la Ligurie et de la Lombardie. C’est là que se trouve la fameuse ville de Turin, siège du premier parlement italien en 1861, connue pour avoir accueilli les Jeux olympiques d’hiver en 2006. Les zones où l’on produit les fameux Barolo et Barbaresco se trouvent dans les Langhe sur les pentes d’Alba. Le cépage à la base de ces grands vins rouges est le Nebbiolo, cépage puissant, aux arômes caractéristiques de fleurs (violette), d’épices, de fumée, de réglisse et de fruits. C’est un cépage qui, dans les conditions optimales, produit un vin avec un fort potentiel de garde. Dans la région de Barolo et Barbaresco, il trouve dans les sols argilo-calcaires un terroir parfait, avec des expositions sur des collines. Sa structure est tannique, avec beaucoup d’acidité et de l’alcool. Avec l’âge, ses reflets deviennent acajou, les arômes évoluent plutôt vers le tabac, les feuilles d’automne, la rose fanée, les fruits… les tanins s’arrondissent, deviennent soyeux, avec toujours une acidité ardente. Quant à la Barbera, c’est un cépage qui demande de l’attention. Sa forte acidité naturelle doit être domptée dans les vignes si l’on ne veut se retrouver avec un déséquilibre. Chez Pio Cesare, la Barbera d’Alba est en orientation sud, sur un sol aride et en petite production. Le résultat est délicieux.Fondée en 1881 par Cesare Pio, la maison possède toujours ses caves à Alba. Véritables mémoires de l’Empire romain, les murs datent de 50 avant notre ère. Toutefois, pour mener à bien les vinifications et l’élevage de leurs vins dans un style alliant brillamment modernité et tradition, une nouvelle cuverie et chai à barriques ont été construits pas moins de 12 mètres sous les anciennes installations. La maison possède 65 hectares dans les meilleurs vignobles de La Morra, de Serralunga d’Alba et Treiso. Ils travaillent également avec des vignerons qui produisent le raisin pour eux depuis longtemps. Voici quelques coups de coeur pour les vins de Pio Cesare.

Barbera d’Alba 2010 – Pio Cesare – Code SAQ : 968990 – Prix : 21,85 $

Il s’agit de la cuvée classique de la maison, avec un assemblage de raisins provenant de cinq vignobles dans la zone de Barolo. De cette façon, la signature de la maison reste, année après année.

Le nez de cerises, de mûres, de tabac et d’épices est très charmeur. C’est un vin mûr sans surextraction et l’acidité est contenue par le fruité du vin. À boire, mais peut se garder quelques années. C’est un vin à mettre à table. L’acidité et le fruité mûr permettront d’accorder les plats riches.

Barbaresco 2007 – Pio Cesare – Code SAQ : 905026 – Prix : 54,50 $

Les raisins proviennent du fameux Il Bricco et de la colline de San Stefanetto dans le village de Treiso.

Le fruit est mûr, le bouquet épicé avec une touche anisée. De l’élégance, de la puissance pour un millésime moins près du style Pio Cesare que le 2008* selon Pio Boffa. Les amateurs de Barbaresco y trouveront toutefois tout le plaisir du grand Nebbiolo dans sa version la plus élégante avec une opulence toute dessinée. Dégustez maintenant et en 2015. *Le 2008 sera en succursales en octobre.

Il Bricco – Barbaresco 2007 – Pio Cesare – Code SAQ : 11213571 – Prix : 88,75 $

Il Bricco, en dialecte piémontais, signifie « sommet de la colline ». Reconnu pour la qualité du Nebbiolo, l’essence du vignoble d’Il Bricco, se retrouve dans ce grand vin.

Les vignes sont âgées de 25 ans en moyenne et donnent cette cuvée que dans les meilleurs millésimes. Il s’agit d’un « single vineyard » puissant, au caractère du Nebbiolo marqué. Seulement 5 000 bouteilles sont produites. Les plus patients pourront l’attendre jusqu’en 2020-25. Le millésime 2008 arrivera en novembre.

Ornato – Barolo 2007 – Pio Cesare – Code SAQ : 10271146 – Prix : 91,00 $

Petites quantités seulement pour ce vin magnifique d’une propriété en monopole.

Ornato est situé à Serralunga d’Alba et ne produit la cuvée du même nom que dans les grandes années. On retrouve présentement le 2007 puis le 2008 arrivera en novembre. Pour savourer l’entre-deux, mettez la main sur le Barolo « classique » de la maison. Vous paierez près de 30 $ de moins la bouteille et puis sachez que 60 % des raisins de cette cuvée provient de l’unique vignoble d’Ornato.

image