24 mars 2016
Du vert dans le gris à la PHD
Par: Jennifer Blanchette
La nature reprend tranquillement ses droits à la PHD depuis l’installation d’un mur végétal par les élèves du volet environnement. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La nature reprend tranquillement ses droits à la PHD depuis l’installation d’un mur végétal par les élèves du volet environnement. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une touche de vert vient de s’immiscer sur les murs de béton de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme (PHD) grâce aux élèves du volet environnement. Un mur végétal orne désormais le carrefour, point central de cette école secondaire.

Publicité
Activer le son

Disposées en rangées à la verticale, ­environ sept espèces de plantes différentes trônent dans la structure de métal faite sur mesure par une entreprise de Québec.

Avec l’aide d’enseignants de l’École ­professionnelle de Saint-Hyacinthe (EPSH) et de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), les élèves de 3e ­secondaire du volet environnement de la PHD ont réalisé leurs boutures, les ont transplantées dans des pochettes individuelles numérotées et ont réalisé une mosaïque pour disposer les végétaux.

« Ce n’est pas un endroit très lumineux [le carrefour] donc on n’aurait jamais pensé avoir des plantes, surtout qu’on les fait pousser à la verticale en plus! », a souligné Maryse Gélinas, directrice ­adjointe à la PHD.

L’arrosage des plantes sera pris en charge par les élèves de l’adaptation ­scolaire et l’entretien sera assuré par les nouvelles cohortes du volet ­environnement.

La vingtaine d’élèves ayant participé au mur végétal se réjouissait à l’idée ­d’améliorer la qualité de l’air de leur école et d’ajouter une touche de vert dans le gris de la PHD.

Les jeunes espèrent d’ailleurs que leur projet fera des petits, à savoir un second mur végétal à la PHD ou encore dans d’autres écoles de la commission scolaire de Saint-Hyacinthe.

Le projet a été financé grâce à la somme de 1 500 $ remise par la Fondation TD des amis de l’environnement.

image