1 décembre 2011
Le calorifère met le feu au futon
Dur réveil sur la rue Prince
Par: Le Courrier
L'incendie s'est rapidement propagé dans l'édifice.

L'incendie s'est rapidement propagé dans l'édifice.

Environ 25 résidents d’un édifice à logements de la rue Prince, à Saint-Hyacinthe, ont été réveillés en catastrophe, tôt dimanche matin, lorsqu’un incendie s’est déclaré dans un appartement du demi-sous-sol.

C’est un calorifère qui aurait surchauffé le matelas d’un futon adossé à un mur au point de provoquer l’incendie. Alerté par le détecteur de fumée, le locataire a courageusement sorti le matelas de l’appartement par une fenêtre. Se faisant, il aurait subi de sérieuses blessures aux mains.

L’incendie s’était toutefois déjà propagé dans l’appartement et à la structure de l’édifice. À l’arrivée des pompiers, les locataires avaient déjà évacué l’édifice duquel se dégageait une épaisse fumée.« Le feu était en progression et les flammes se propageaient aux étages supérieurs. Nous avons tout de suite sonné une quatrième alarme pour obtenir du renfort », a commenté Jean-Robert Choquette, le responsable de la prévention des incendies. Au total, une cinquantaine de pompiers ont combattu l’incendie et sauvé les vies précieuses d’une dizaine de chats, chiens et oiseaux qui se trouvaient à l’intérieur. Les fidèles compagnons ont été remis à leur propriétaire en pleine santé. L’Association des pompiers auxiliaires de la Montérégie est venue en aide aux sinistrés. Cinq locataires ont été pris en charge par la Croix-Rouge, les autres étant en mesure de trouver refuge chez des membres de leur famille et des amis. L’édifice a été fermé pendant plus de 24 heures, le temps que le propriétaire procède à des travaux et à des vérifications. Certains locataires avaient déjà réintégré leur logis mardi.« L’appartement où l’incendie a pris naissance a été complètement ravagé par les flammes et la fumée. Les appartements du dessus ont aussi été lourdement endommagés », a établi M. Choquette.Le service de Sécurité incendie de la Ville de Saint-Haycinthe a évalué les dommages à 200 000 $.

Conseil de prévention

Le responsable de la prévention a profité de ce malheureux incident pour rappeler quelques conseils de sécurité à respecter en ce début de saison froide.

« Il est important qu’aucun meuble – que ce soit une bibliothèque, un fauteuil, un lit ou un rideau – ne soit trop près du calorifère. La distance sécuritaire est de 4 po (10 cm) tout autour de l’appareil, incluant au-dessus. »Les pompiers invitent les propriétaires à ouvrir l’oeil en ce sens. « Les déménagements et les rénovations ayant souvent lieu en été, les gens ont tendance à ne pas penser à ce genre de détails lorsqu’ils aménagent les pièces. »Or, la mesure de sécurité est valable tout au long de l’année. « Les calorifères sont reliés en permanence à leur source d’énergie. Nul n’est à l’abri de s’accrocher dans le bouton de contrôle et d’activer le chauffage sans s’en rendre compte », a conclu M. Choquette.

image