10 décembre 2020
Ville de Saint-Hyacinthe
Échos du conseil
Par: Rémi Léonard
Publicité
Activer le son

Avenue Gérard-Dupré à Douville

Une nouvelle voie de circulation dans le quartier Douville sera nommée en l’honneur de Gérard Dupré, ancien conseiller de ce district durant deux mandats, de 1992 à 2000. M. Dupré est décédé en 2014. « C’est lui qui m’avait amené à aimer la politique municipale », avait confié à ce moment le représentant actuel de ce secteur, André Beauregard. Il parlait alors d’un homme socialement engagé qui avait fait du très bon travail à l’hôtel de ville. Cette avenue est située à l’ouest du territoire, dans le prolongement de l’avenue Roland-Salvail, non loin du boulevard Casavant Ouest.

Compensation COVID

La Ville a reçu l’aide financière de Québec afin de compenser les pertes de revenus et les coûts supplémentaires liés à la pandémie de la COVID-19, pour un montant total de 3,89 M$. L’aide vaut pour les années 2020 et 2021. En mai, le maire estimait l’impact de la COVID-19 sur les coffres de la Ville à 3,4 M$ pour l’année 2020 seulement. Mme Massé avait précisé en octobre que l’estimation tenait toujours, mais qu’elle pourrait être réévaluée après le dépôt du prochain budget, qui se fera le 21 décembre.

Hausse à prévoir pour les déchets

Le conseil a approuvé en novembre la quote-part de la Ville pour l’enlèvement des déchets en 2021, qui s’élève à 448 000 $. Il s’agit d’une « hausse substantielle » par rapport à l’an dernier, a reconnu le directeur général, Louis Bilodeau, notamment en raison du nouveau contrat de cinq ans conclu entre la Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains et l’entreprise JMV Environnement pour les années 2021 à 2026. Pour le directeur général de la Régie, Réjean Pion, la hausse représente toutefois un retour normal du balancier puisque la région avait profité de prix très concurrentiels durant les deux contrats précédents, qui étaient également d’une durée de cinq ans.

L’impact de tous ces changements sur le compte de taxes sera connu sous peu lors de la présentation du budget, mais une hausse est logiquement à prévoir. Dans le cas de Saint-Hyacinthe, la Ville sera désormais déchargée de la valorisation du contenu des bacs bruns, dont le processus de transformation en gaz naturel à son usine de biométhanisation n’a jamais été à point. Le contenu des bacs bruns de la région continuera donc d’aller en compostage.

Halte chaleur au centre-ville

La Ville utilisera le bâtiment de l’ancien magasin Longtest, au coin de Saint-Antoine et de Mondor, au centre-ville, pour en faire une « halte chaleur » cet hiver qui permettra de « répondre aux besoins en itinérance », a annoncé le 16 novembre Jeannot Caron, conseiller du centre-ville. Le service sera disponible 24/7 à partir du mois de décembre, a-t-il ajouté. Il s’agit d’une mesure prise en attendant la construction du projet de logements sociaux et abordables Le Concorde, sur l’avenue du même nom, qui comprendra également des logements de transition et un centre de jour pour les personnes en situation d’itinérance.

Achat du CN

Une transaction passée récemment entre la Ville et le Canadien National (CN) ouvre la voie au deuxième accès qui doit être aménagé pour rejoindre le Cégep de Saint-Hyacinthe après l’ouverture du tunnel Casavant en 2021. Le terrain de 1322 m2, situé près du chemin de fer, a été vendu pour 34 400 $. Prochaine étape afin de relier directement le cégep à l’échangeur Casavant : s’entendre avec le Club de golf de Saint-Hyacinthe pour faire passer cette future rue en arrière du terrain, toujours en longeant le chemin de fer.

image