30 mai 2019
Ville de Saint-Hyacinthe
Échos du conseil
Par: Rémi Léonard
publicité

Carnet de santé du Stade

Pendant ce temps, un autre projet de réhabilitation d’un immeuble patrimonial est en préparation, cette fois du côté du Stade L.-P.-Gaucher. La Ville a commandé récemment la réalisation d’un « carnet de santé » pour la guider dans les travaux à effectuer. C’est aussi ce qui avait été réalisé en amont du projet au Marché et c’est de surcroît la même firme qui sera chargée de réaliser cette étape, soit Beaupré, Michaud et associés, architectes, de Montréal. Le contrat donné en mai s’élève à 52 900 $ et a été octroyé par système de pointage. Il faudra voir quelles interventions seront retenues pour mettre à niveau l’aréna, mais la Ville a déjà évoqué le besoin de revoir les chambres des joueurs et d’améliorer la sonorisation et l’éclairage, au moins pour 2020, l’année où la Ville accueillera la Coupe Telus. Pour ce qui est de l’éclairage, un contrat de 57 500 $ a déjà été donné par le conseil ce printemps. Conçu par l’architecte René Richer, le Stade L.-P.-Gaucher a été construit en 1937.

Accès-loisirs… la suite

Petit suivi sur la nouvelle tarification de la carte Accès-loisirs, sujet traité dans nos pages dernièrement. Quelques données pertinentes ont été fournies par la Ville après notre publication, on vous les présente donc ici. L’an dernier, 53 240 cartes valides étaient en circulation, dont plus de 70 % (37 676 cartes) étaient détenues par des citoyens de la Ville de Saint-Hyacinthe. Les résidents des 16 autres municipalités de la MRC des Maskoutains avaient pour leur part 13 691 cartes en leur possession. Il restait donc 1873 détenteurs de cartes en dehors de la MRC, toujours pour l’année 2018. Les ventes de cartes ont rapporté près de 54 000 $ à la Ville l’an dernier, a informé le service des communications. Rappelons que les cartes Accès-loisirs à prix régulier passeront bientôt de 2 à 20 $, et de 60 à 190 $ pour ceux qui habitent hors de la MRC. Mentionnons aussi que la Médiathèque maskoutaine offre aux résidents la possibilité d’obtenir gratuitement une carte donnant uniquement accès aux services des bibliothèques, sur présentation de preuves de résidence, comme alternative à la carte Accès-loisirs.

Transaction entre la Ville et Énergir

La Ville de Saint-Hyacinthe a procédé à l’acquisition des équipements servant à l’injection du gaz naturel produit à son usine de biométhanisation dans le réseau d’Énergir pour la somme de 482 000 $. Ces équipements appartenaient initialement à l’entreprise, mais ils étaient situés sur le site de l’usine municipale, a indiqué M. Bilodeau pour expliquer la transaction. Il s’agit d’une aubaine, a-t-il souligné, notamment parce que les coûts sont couverts aux deux tiers par Québec dans le cadre du financement du projet de biométhanisation. La Ville a de plus économisé gros en achetant ses actifs immédiatement. Le plan initial de financement sur 20 ans proposé par Énergir présentait plutôt une facture de 6,6 M$ en tenant compte du capital et des intérêts, a indiqué le DG. Tout un écart!. R. L.

image