22 août 2019
Ville de Saint-Hyacinthe
Échos du conseil
Par: Rémi Léonard

Voici où se termine actuellement l’avenue Roland-Salvail, qui est appelée à être prolongée dans les prochains mois, dans le secteur Douville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

publicité

Le Havre des Dominicains s’agrandit

Les plans du Groupe Robin pour agrandir son projet domiciliaire Le Havre des Dominicains ont été approuvés par le conseil municipal le 5 août. Cette nouvelle section verra le jour dans le prolongement de l’avenue Roland-Salvail vers le sud, où se trouve actuellement une ancienne terre agricole (déjà dézonée) entre le boulevard Casavant Ouest et l’avenue Saint-Jean, dans le quartier Douville. Ce projet comprendra 68 unités dans sa première phase, réparties en plusieurs types d’habitations, et les travaux pourraient débuter dès cet automne, a fait savoir la Ville.

Enfin un deuxième accès

La Ville planche sérieusement sur l’ouverture d’une nouvelle rue reliant le Domaine sur le Vert au Grand rang Saint-François (route 235), ayant octroyé début août un contrat pour la réalisation des plans et devis du projet. Rappelons qu’une résidence sera déplacée aux frais de la municipalité pour permettre la création de ce lien routier, qui deviendra le deuxième point d’entrée du quartier, actuellement accessible uniquement par l’avenue des Golfeurs. Le contrat de 74 700 $ est allé au Groupe FBE Bernard Experts, de Saint-Hyacinthe. Une autre portion de 23 000 $ est prévue pour la surveillance des travaux au moment de la construction, qui devrait être réalisée au printemps 2020, selon la directrice générale adjointe de la municipalité, Chantal Frigon. Cette nouvelle rue doit également accueillir la nouvelle école primaire du quartier, dont la réalisation commence également à se préparer. La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe a effectivement lancé l’appel d’offres pour sa construction il y a quelques jours. On y apprend qu’elle comprendra six classes préscolaires et 18 classes primaires pour une superficie totale de 5366 m2. « L’école devra être élaborée sur les principes du développement durable, le souci du bien-être de l’occupant et un environnement propice à la réussite scolaire », indique-t-on dans l’avis consulté grâce au système électronique d’appels d’offres du gouvernement du Québec. Le budget global est de 15,9 M$ et la durée prévue du contrat est de 28 mois. La date limite pour le dépôt des soumissions est fixée au 28 août.

Traverse piétonnière pour l’école René-Saint-Pierre

Des travaux sont prévus durant tout le mois d’août sur un tronçon du boulevard Laframboise devant l’école René-Saint-Pierre. L’intervention comprend la reconstruction de bordures, de dalles et des trottoirs dans le but d’aménager une traverse piétonnière entre l’école et le terrain de l’ancienne église Sacré-Cœur, juste en face. L’entreprise Lambert & Grenier, de Notre-Dame-du-Bon-Conseil, se chargera de ce mandat pour 66 250 $. Il s’agit donc d’une nouvelle étape en vue de l’aménagement d’un parc adapté pour les élèves de l’école René-Saint-Pierre, qui ne disposent actuellement pas de cour sur le terrain même de l’école. Ils devront donc traverser la rue pour en profiter, d’où la nécessité d’une traverse adéquate. Une fois aménagé, le parc pourra aussi servir aux résidents du quartier.

image