18 février 2021
Échos du palais de justice
Par: Olivier Dénommée

L’enquête préliminaire pour le procès de Gilles Robineau a été complétée plus tôt cette semaine. Son dossier retournera au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 30 mars. Photo gracieuseté

Publicité
Activer le son

Enquête préliminaire terminée pour Gilles Robineau

Après plusieurs délais et reports, Gilles Robineau a enfin subi son enquête préliminaire en vue du procès prévu à Saint-Hyacinthe pour attentat à la pudeur sur neuf victimes mineures en 1979 et dans les années 80. Cet ancien enseignant d’éducation physique à Saint-Thomas-d’Aquin et à Assomption a été accusé par plusieurs femmes, dont l’identité est protégée par une ordonnance de non-publication, de différents actes déplacés commis en pleine classe.

Différents témoins ont été interrogés par la procureure de la Couronne, Me Marie-Claude Morin, et l’avocate de M. Robineau, Me Brigitte Martin, du 15 au 17 février. Le dossier sera de retour en gestion le 30 mars. Rappelons que Robineau a été arrêté le 28 novembre 2018 à sa résidence en Mauricie après avoir été accusé par six victimes alléguées auxquelles trois autres se sont ajoutées depuis. Il avait plaidé non coupable aux accusations.

Nouveau report pour Réjean Sauvé

Autre report dans le dossier de Réjean Sauvé, Maskoutain de 44 ans accusé de plusieurs crimes sexuels et de possession de stupéfiants : son avocat, Me Francis Savaria, a demandé le 9 février de reporter le dossier en gestion au 30 mars. Selon lui, d’autres vérifications étaient encore nécessaires auprès de l’expert en preuve informatique avec qui il a fait affaire dans le dernier mois concernant la preuve pour le chef de possession de pornographie juvénile de son client.

image