20 mai 2021
Échos du palais de justice
Par: Olivier Dénommée

Gilles Robineau. Photothèque | Le Courrier ©

Publicité
Activer le son

Gilles Robineau : de nouvelles dates fixées

Le procès pour attentat à la pudeur de l’ancien enseignant maskoutain Gilles Robineau est toujours prévu pour janvier 2022, mais de nouvelles dates se sont ajoutées au dossier. Les dates du 11 au 14 janvier étaient déjà réservées, mais on a aussi ajouté le 17 janvier pour ce procès évalué à cinq jours qui comporte neuf victimes alléguées. De plus, les deux parties doivent débattre de certains éléments de preuve qui pourraient être présentés durant le procès : ce débat se fera juste avant le début du procès, le 7 janvier 2022. Le tout doit se passer en salle 5 du palais de justice de Saint-Hyacinthe.

Réjean Sauvé : premières dates de procès fixées

Le dossier de Réjean Sauvé, ancien intervenant auprès des jeunes, est revenu au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 11 mai. On y a appris que certains chefs d’accusation ont été amendés par la poursuite – notamment les dates des infractions présumées et l’âge d’une victime, qui avait 16 ans plutôt que 15 au moment des faits – et que des dates ont été fixées pour la tenue d’un procès sur les chefs d’ordre sexuel. Le procès de deux jours doit avoir lieu les 6 et 7 avril 2022 en salle 5. D’autres dates seront convenues plus tard pour les autres accusations auxquelles le Maskoutain de 44 ans fait face. D’ailleurs, son dossier doit revenir en gestion le 23 juin.

Jean-Yves Lajoie : report au 23 juin

On espérait que Jean-Yves Lajoie et son avocat prennent position le 11 mai face aux accusations de meurtre au deuxième degré de Nancy Roy, mais il faudra encore patienter jusqu’au 23 juin avant de connaître leurs intentions puisque son avocat, Me Marc-André Gauthier, n’était pas en état de le représenter à la date convenue pour des raisons de santé. Lajoie demeure détenu pour la suite des procédures.

image