27 août 2015
Économies bleues
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Si l’eau est abondante au Québec, ce n’est pas une raison pour la surconsommer. Il a été démontré que la consommation d’eau des Québécois augmente significativement en saison estivale.

L’entretien de la cour extérieure et de la voiture seraient les principaux facteurs de cette hausse. Voici quelques options qui pourraient vous aider à consommer ­astucieusement notre précieuse ressource bleue.

L’aménagement du jardin :

La clé de l’économie de l’eau dans votre ­jardin réside en son aménagement. On choisit des espèces végétales vivaces et ­indigènes qui résistent bien à la sécheresse et qui nécessitent peu d’eau. En utilisant du paillis, on diminue la surface de pelouse à arroser. Aussi, on limite l’évaporation de l’eau tout en permettant de garder une bonne humidité en surface du sol. ­L’utilisation du compost aidera aussi à ­réduire l’évaporation.

L’arrosage :

Utilisez l’eau de pluie récupérée pour ­arroser vos plates-bandes. Pensez à l’eau de cuisson refroidie de vos légumes ou de vos œufs durs, car elle est une excellente source de minéraux pour les plantes. Le tuyau ­d’arrosage débite près de 1000 litres d’eau potable à l’heure. Gardez ce chiffre en tête lors de son utilisation. Équipez-vous plutôt de boyaux d’irrigation goutte à goutte. Cette solution économise l’eau et favorise une meilleure croissance chez les végétaux. Pour ce qui est de la pelouse, on la laisse un peu plus longue ( 8 cm ou 3 po ), cela lui ­permettra de mieux retenir l’humidité et d’avoir une apparence plus saine.

La piscine :

Vérifiez que l’équipement de votre piscine est en bon état. Une légère fuite au niveau des tuyaux ou de votre toile provoquera un grand gaspillage d’eau. Évitez de chauffer votre eau régulièrement, l’eau plus chaude a tout simplement tendance à s’évaporer plus rapidement.

L’entretien :

Pour laver la voiture, on retourne vers le bon vieux seau d’eau afin de limiter le gaspillage. Utilisez l’eau de votre récupérateur d’eau de pluie. Le balai est parfait pour nettoyer votre entrée ou votre cour en asphalte.

Il ne faut pas oublier que toute cette eau ­disponible pour nos activités estivales est potable. Donc, consommer moins d’eau implique une baisse des coûts tant de l’usine de filtration que de l’usine ­d’épuration des eaux usées sans compter un report des agrandissements requis avec l’accroissement de la population. Tout ceci se reflétant sur le compte de taxes ­municipales. En fin de compte, ­consommer moins, c’est payant pour tous!

image