27 septembre 2018
Élections du 1er octobre : le dénouement approche
Par: Benoit Lapierre

Quel parti politique formera le prochain gouvernement du Québec? Sera-t-il majoritaire? Qui l’emportera dans Saint-Hyacinthe, Richelieu, Borduas ou Johnson?

Publicité
Activer le son

Chaque électeur détient une petite parcelle des réponses qui nous parviendront durant lasoirée électorale du 1er octobre, au terme d’une élection générale qui a commencé par sept journées de vote par anticipation.

À Saint-Hyacinthe, ce scrutin avancé qui se terminera à 14 h aujourd’hui s’avère aussi populaire que celui du printemps 2014, a indiqué Yvon Caron, le directeur du scrutin dans la circonscription. Mardi matin, au terme des quatre premiers jours de votation, près de 7939 électeurs avaient déjà exercé leur droit de vote, soit 13,61 % des 58 313 électeurs inscrits dans Saint-Hyacinthe en date du 19 septembre. Dans les jours qui avaient précédé le scrutin du 7 avril 2014, 19 % des électeurs québécois, soit près d’un électeur sur cinq, avaient votépar anticipation.

Nous vous présentons aujourd’hui des tableaux reproduisant les résultats des élections de 2014 dans deux circonscriptions de la région, de même que la liste des candidats de 2018 dans les comtés rejoints en partie par Le COURRIER. Notons que le député sortant dans Richelieu, Sylvain Rochon, du Parti québécois, y a été élu à l’élection partielle du 9 mars 2015, à la suite du départ de la députée péquiste Élaine Zakaïb. Avocate de formation, elle avait été élue dans Richelieu en 2012, avant de devenir ministre déléguée à la politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec dans le gouvernement de Pauline Marois. Réélue dans Richelieu en avril 2014, elle devait quitter ses fonctions cinq mois après pour devenir vice-présidente et chef de la restructuration de la chaîne de magasin Jacob.

Âgée de 59 ans, Mme Zakaïb a confirmé il y a quelques semaines qu’elle était atteinte d’un cancer incurable au cerveau. 

image