15 octobre 2020
Sélectionné en 5e ronde du repêchage de la LNH
Elliot Desnoyers devient un Flyers
Par: Maxime Prévost Durand

Elliot Desnoyers, qui s’aligne cette saison avec les Mooseheads d’Halifax, a été le 135e choix du repêchage de la LNH. Photo Halifax Mooseheads

Le Maskoutain Elliot Desnoyers est maintenant un membre des Flyers de Philadelphie. L’attaquant des Mooseheads d’Halifax a été sélectionné par la formation de la Pennsylvanie en 5e ronde du repêchage de la Ligue nationale de hockey, qui s’est tenu le 7 octobre.

Publicité
Activer le son

Pour s’assurer d’ajouter le jeune homme de 18 ans à leur organisation, les Flyers ont échangé leurs choix qui arrivaient aux 202e et 209e rangs de l’encan pour obtenir celui des Prédateurs de Nashville au 135e rang, tout juste devant le Canadien de Montréal.

« Je n’aurais pas pu tomber à une meilleure place [qu’avec les Flyers], s’est réjoui Elliot Desnoyers, lorsque joint par LE COURRIER au lendemain de sa sélection. J’avais eu une super entrevue avec eux. Il y a des visages que je connais un peu là-bas. Je pense que je fit bien dans le style de l’équipe. »

C’est entouré virtuellement de sa famille, avec laquelle il s’était réuni sur Zoom, que le Maskoutain a pu célébrer le moment, un rêve qui devenait réalité pour cet ancien des Gaulois de Saint-Hyacinthe.

« Il y a encore un peu d’excitation, a-t-il confié, même si 24 heures s’étaient écoulées depuis sa sélection. J’ai de la misère à le réaliser. »

Habituellement tenu à la fin juin, le repêchage avait été repoussé à l’automne pour qu’il ait lieu après les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, lesquelles avaient été décalées en raison de la pandémie. Donc, plutôt que d’être présenté pendant les vacances d’été, le repêchage des rondes 2 à 7 se déroulait en pleine journée d’école. Même que quelques heures avant le repêchage, Elliot Desnoyers se trouvait sur les bancs d’école, comme si c’était une journée normale. Mais il savait bien qu’elle allait être spéciale, cette journée.

« Disons que ça a été difficile [à l’école le matin]. Je ne pense pas que ça a été la journée la plus productive que j’ai eue », a-t-il ricané au bout du fil.

Le joueur de 5’10 et 183 lb ne voulait pas se faire trop d’attentes en vue du repêchage. « Je suis juste vraiment content de voir où je suis sorti. C’est plus la place [l’équipe] que le rang qui compte. Après, peu importe le rang où tu as été repêché, ils veulent juste voir ce que tu as à livrer. »

Sa feuille de route

Après son passage avec les Gaulois dans la ligue midget AAA lors des saisons 2016-17 et 2017-18, Elliot Desnoyers avait fait le saut dans la LHJMQ avec les Wildcats de Moncton, équipe avec laquelle il a disputé les deux dernières campagnes. L’an dernier, il avait obtenu 11 buts et 24 passes en 61 matchs et maintenu un différentiel de +13. Cet été, l’attaquant de 18 ans avait été échangé aux Mooseheads d’Halifax.

Même si la saison est encore jeune, il se sent bien avec sa nouvelle équipe et se plait dans les nouvelles responsabilités qui lui ont été données.

« Mon rôle a changé de Moncton à Halifax comme en témoigne le titre d’assistant capitaine qui m’a été donné. Je suis utilisé en tant que leader dans le vestiaire. On a une équipe jeune, donc je veux montrer l’exemple. »

Le fait d’être maintenant un joueur repêché lui donne un boost de confiance en ce début de saison, reconnaît-il. Et cela lui donne une motivation additionnelle de continuer à travailler dur malgré le contexte particulier qui se dessine pour la prochaine saison.

« En sachant où je m’en vais, je pense que mon but sera de montrer ce que je peux apporter à l’équipe et montrer quelle est mon identité comme joueur. L’objectif sera d’être constant chaque soir. »

image