31 mars 2016
en bref
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

École Nationale de l’Humour

Le Centre des arts Juliette-Lassonde ­accueille la tournée des finissants 2016 de l’École Nationale de l’Humour ce samedi 2 avril, à 20 h. Depuis 2009, le Centre des arts Juliette-Lassonde ­accueille les finissants dans la Salle ­Desjardins, permettant ainsi au public maskoutain de découvrir les futures ­vedettes de demain en humour. Année après année, la tournée des ­finissants de l’École nationale de ­l’humour permet aux gens de faire la connaissance des nouveaux visages de

l’humour avant tout le monde.

Le yoga adapté

Dans le cadre des Mardis des amis, la Médiathèque maskoutaine vous invite à assister à une conférence de Carole ­Morency le 5 avril de 19 h à 20 h 30 à la Bibliothèque T.-A.-Germain. ­Ancienne pratique réservée aux initiés, le yoga est désormais à la portée de tous. Mme Morency vous fera ­découvrir pourquoi le yoga est un outil puissant d’autogestion de la santé et comment il vient en aide au corps ­vieillissant.

L’architecture en Nouvelle-France

La Société d’histoire des Riches-Lieux vous invite à une conférence de Michel Létourneau, architecte et ­historien, le mardi 12 avril à 19 h, à la salle de l’Institut canadien (16, rue St-Pierre), à Saint-Charles-sur-Richelieu. Le sujet est : L’histoire de l’architecture en Nouvelle-France (avec projections). Pour informations : 450 787-9719 ou 450 584-2292.

Laurent Lamarche – D.E.Mo

Jusqu’au 17 avril, à Expression, sous le commissariat d’Ève De Garie-­Lamanque, découvrez l’univers de D.E.Mo. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une investigation de longue ­haleine menée par Laurent Lamarche sur les phénomènes optiques et le potentiel de transformation de la matière. Cette exposition est l’occasion de ­présenter des expériences préliminaires ou intermédiaires, de confirmer ou d’infirmer des hypothèses ainsi que ­d’effectuer un retour sur les démarches artistique et technologique menées par Lamarche.

Ce concept du « musée-laboratoire » s’inscrit dans la continuité de la pratique de cet artiste visuel qui préconise une imagerie scientifico-fictionnelle et procède selon une méthodologie scientifique. La sélection d’oeuvres proposée dans le cadre de D.E.Mo comprend une gravure sur plexiglas, des photographies ainsi que des installations expérimentant la projection et la diffraction de la lumière. Engageant, immersif et ­expérimental, son musée-laboratoire multiplie les possibles et décloisonne les disciplines. Projet évolutif présenté en collaboration avec le Musée régional de Rimouski.

image