13 octobre 2011
En octobre, le vin est à l’honneur!
Par: Hélène Dion

Le mois d’octobre annonce de belles découvertes pour les amateurs de vins avec ses deux dégustations d’envergure à mettre à votre agenda. D’autre part, à la suite de la Dégustation des vins du Chili qui avait lieu à Montréal à la fin du mois de septembre, je vous propose trois vins qui font particulièrement plaisir à petit prix. Mais d’abord, laissez-moi vous présenter brièvement le prix Masi que Jacques Orhon, maître sommelier, a reçu dernièrement à Verone en Italie.

À travers les treize ouvrages dont il est l’auteur, dont le plus récent « Entre les vignes », Jacques Orhon a transmis sa passion pour le vin dans sa plus large expression. C’est pour cette raison, notamment, qu’il a reçu le Prix international Masi Civiltà del Vino le 24 septembre au Théâtre Philharmonique de Verone.

Depuis 1981, Masi honore les personnalités s’étant démarquées dans les domaines des arts, de la littérature, de la science, des affaires, du journalisme et du vin. Jacques Orhon, maître sommelier, professeur, fondateur de l’ACSP, globe-trotter et écrivain du vin a reçu ce prix pour souligner son apport au monde du vin et la transmission de ses connaissances à travers le monde. « La Fondation Masi a comme objectif principal de promouvoir et de valoriser le territoire, le patrimoine culturel, les grandes réalisations de l’esprit créatif de la civilisation vénitienne, en récompensant les interprètes de cette culture qui, dans leurs différentes disciplines, se sont exprimés avec excellence », peut-on lire dans le communiqué de la maison Masi. « Je partage cette philosophie d’universalité du vin. Ma carrière a été influencée par une approche philosophique de la vie et du vin. Les arts, la musique, le vin, sont la qualité de la vie dans sa plus grande expression », laisse tomber Jacques Orhon en entrevue. Le maître sommelier a rejoint la grande famille des personnalités honorées par la Fondation Masi, parmi lesquelles figurent Émile Peynaud, Philippine de Rothschild, Mondavi, Frescobaldi, Krug et Torres. Il est le premier Québécois et sommelier à recevoir ce prix prestigieux.

Les vignobles québécois réunis à Montréal

C’est l’Association des vignerons du Québec qui reçoit, pour une sixième année, les passionnés de vin et de gastronomie au Salon des vins et fromages du Québec.

Du vendredi 21 octobre au dimanche 23 octobre, 28 vignerons seront présents pour faire déguster au-delà de 120 vins et une vingtaine d’exposants en fromages et produits régionaux feront connaître leurs produits. Les vins seront en vente sur place. Un bar à vin sera aménagé à l’intérieur du Salon. C’est là que les amateurs pourront déguster les vins lauréats du concours Les Grands Vins du Québec et apprécier l’ambiance des groupes musicaux le vendredi et le samedi dès 16 h et le dimanche dès 13 h. L’activité Défi Rouge, qui consiste à comparer un vin rouge québécois à un vin rouge d’ailleurs, sera de retour cette année. Informations et horaire : www.salonvinsfromages.ca

La Grande Dégustation de Montréal

Du 27 au 29 octobre, au Palais des congrès de Montréal, La Grande Dégustation de Montréal proposera une tournée à travers les vignobles et distilleries du monde entier. Il s’agit d’une version renouvelée du Salon des vins et spiritueux de Montréal, qui avait lieu tous les deux ans depuis 1994. Ce nouveau concept misera sur le dialogue entre les visiteurs et les producteurs. Cette année, près de 250 producteurs, d’une vingtaine de pays, seront sur place pour faire déguster leurs produits. Propriétaires, vignerons, distillateurs et ambassadeurs y prendront place pour faire déguster 1 500 vins, spiritueux et bières, dont quelque 700 importations privées. De plus, une cinquantaine de conférences avec dégustations gratuites seront offertes aux visiteurs qui souhaitent parfaire leurs connaissances. Plusieurs activités sont prévues à l’intérieur du Salon ainsi qu’en périphérie, notamment avec les 6 à 9 France dans différents bars à vins de Montréal le 26 octobre. Informations et horaire : www.lagrandedegustation.com

Sauvignon blanc 2010 – Leyda Valley – Amaral – Montgras – Code SAQ : 11464345 – Prix : 16,95 $

Ce sauvignon est un coup de coeur! Amaral est à 12 kilomètres de l’Océan Pacifique, dans la Vallée de San Antonio, plus précisément dans le secteur de Leyda. La particularité des sols, un relief unique ainsi qu’un climat semi-aride et l’influence du courant de Humboldt font que ce terroir imprègne véritablement le caractère des vins.

Les vins issus de Sauvignon blanc se distinguent par leur fraîcheur et leur minéralité. L’Amaral présente même cette touche saline qui s’ajoute à une bouche texturée. N’hésitez pas à le servir avec les huîtres fraîches et les ceviches.

Antiguas – Cabernet-Sauvignon – Cousino-Macul – Maipo 2009 – Code SAQ : 212993 – Prix : 17,95 $

Cousiño-Macul a été fondé en 1856 et c’est toujours la famille Cousiño qui dirige le domaine chilien. Dans la sous-région d’Alto Maipo, à Vallée de Maipo, le Cabernet Sauvignon est roi et s’exprime sur la finesse. On peut comprendre l’attachement de la famille Cousiño pour ce cépage que Luis, fils du fondateur, avait rapporté avec lui directement de Bordeaux, plus précisément de Margaux et Pauillac en 1860.

Le Cabernet Sauvignon de l’étiquette Antiguas Reservas 2009 est élevé en fût de chêne pendant un an. On peut sentir l’apport du bois au nez comme en bouche avec des petits fruits noirs qui complètent le bouquet. Un Cab à ouvrir pour accompagner les viandes rouges ou encore simplement votre burger de luxe!

Reservas Antiguas – Chardonnay – Cousino Macul – Maipo 2009 – Code SAQ : 962811 – Prix : 17,90 $

D’abord le Chardonnay. Sous l’étiquette Antiguas Reservas, ce blanc généreux, qui a bénéficié d’un passage en fût de chêne neuf français, est bien élaboré. Fraîcheur et minéralité balancent le côté boisé et exotique. En bouche, il y a de l’amplitude, mais pas de lourdeur. Fait pour les amateurs de Chardonnay du Nouveau Monde qui en ont assez du côté trop beurré de certains.

image