23 mai 2013
En réponse aux religieuses
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

En réponse à la lettre des religieuses au député Émilien Pelletierqui portait comme titre « NON au projet de loi pour encadrer l‘aide médicale à mourir ».

Chères religieuses, vous vous êtes exprimées avec clarté. Vous avez droit à votre opinion, je la respecte. En revanche, je vous prie d’accepter la mienne. Il est vrai que vous êtes mariées au Christ, vous nous l’avez dit avec une fierté bien légitime à plusieurs reprises durant votre vie, or, le Christ étant éternel, l’euthanasie demeure discutable. En prime, vos enfants ne seront jamais atteints de cancer ni de maladie incurable. La vie est un cadeau, je suis la première à le reconnaître, mais lorsque la vie végétative abandonne la dignité, alors, dans ces conditions n’est-il pas louable d’envisager un chapelet de solutions pour soulager la misère humaine. Comme vous, nous prions afin de ne pas mettre une croix sur le procédé favorisant une fin de vie honorable, ne serait-ce que par respect pour l’âme. Faut-il rappeler que la croix portée par les humains devrait être à la hauteur de la charité.

Jacqueline Chamberland

image