12 septembre 2013
Boxe
Encore un combat nul pour Gadbois
Par: Maxime Prévost Durand
Les juges ont remis des pointages de 39-37, 38-38 et 38-38 au terme du combat de quatre rounds entre Michael Gadbois et Edgar Torres.

Les juges ont remis des pointages de 39-37, 38-38 et 38-38 au terme du combat de quatre rounds entre Michael Gadbois et Edgar Torres.

Difficile pour Michael Gadbois d’atteindre le plateau des dix victoires chez les professionnels. Surtout lorsqu’en plus de faire face à son adversaire, il doit se battre contre les juges. Comme lors de son dernier combat en juin, le Maskoutain a dû se contenter d’une décision nulle des juges dans son duel contre Edgar Torres le 6 septembre au Casino du Lac-Leamy dans le cadre de la série Fight Club de Eye of the Tiger Management.

Un juge a donné un léger avantage à Gadbois, avec un pointage de 39-37, mais les deux autres ont vu le combat égal avec des pointages de 38-38 chacun, se soldant par un combat nul.

Après l’annonce de la décision des juges, le pugiliste de Saint-Hyacinthe a simplement quitté le ring sans dire un mot. « Cette décision ne fait pas mon affaire, elle ne reflète pas l’issue du combat, a-t-il lancé lorsque rejoint par LE COURRIER. Oui, c’était un combat âprement disputé, mais ça ne méritait pas une nulle. À la télévision, il m’ont donné gagnant de trois des quatre rounds, tout le monde croyait que j’allais gagner. Les spectateurs ont hué la décision. »Les coups sont venus de part et d’autre, sans qu’il n’y ait de temps morts dans l’affrontement. Dans un combat prévu pour quatre rounds, pas question d’être passif et les deux boxeurs l’avaient bien compris. Avant son combat, Gadbois avait mentionné vouloir terminer le travail avant la fin du second assaut, un objectif qu’il est passé près d’atteindre. « Je lui ai servi un bon crochet de la droite à la fin du 2 e round. Je lui ai fait mal, il était vraiment sonné. Mais la cloche a sonné pour mettre fin au round, ce qui l’a sans doute sauvé. Quelques secondes de plus et il visitait le tapis », affirme le gaucher.Torres a lui aussi réussi à placer quelques coups solides atteignant le Maskoutain avec force à la mâchoire. Certains ont même craint une fracture, mais Gadbois se fait rassurant. « J’ai passé des radiographies, tout va bien. »La fiche du protégé de Eye of the Tiger Management se porte donc à 9 victoires, aucune défaite et deux combats nuls. Toujours en quête de sa 10 e victoire, Michael Gadbois devrait remonter sur le ring d’ici la fin de l’année, possiblement en novembre.

image