15 septembre 2016
Patinoires permanentes
Enfin une subvention provinciale!
Par: Amilie Chalifoux
Le maire Claude Corbeil en compagnie de la députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement, Nicole Ménard, à l’occasion de l’annonce du projet d’infrastructure sportive et récréative. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le maire Claude Corbeil en compagnie de la députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement, Nicole Ménard, à l’occasion de l’annonce du projet d’infrastructure sportive et récréative. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La députée de Laporte, Nicole Ménard, s’est faite porteuse de bonnes nouvelles, mardi, en annonçant la réalisation à Saint-Hyacinthe d’un projet d’infrastructure sportive et récréative avec la construction de trois patinoires permanentes. Québec assurera une part des dépenses avec une aide financière pouvant atteindre les 340 000 $.

Publicité
Activer le son

Le projet de 989 600 $ comprendra la construction de trois patinoires multisports permanentes dans les parcs des Loisirs de La Providence, de Sainte-Rosalie et de Bourg-Joli ainsi que le relocalisation de trois terrains de pétanque extérieurs.

Les trois patinoires seront munies de bandes permanentes, de grillages de protection et d’un éclairage, tandis que la dalle de béton permettra une utilisation à l’année. Elles présenteront la grandeur d’un gymnase simple, soit 135 pi de long par 60 pi de large. 

La Ville de Saint-Hyacinthe ainsi que le Ministère assureront chacun le tiers des dépenses, soit 340 000 $, tandis que les trois Corporations des Loisirs des quartiers concernés verseront chacun 100 000 $. 

« Il s’agit pour nous d’un investissement et non pas d’une dépense. Cela contribue à doter le Québec de nouvelles structures sportives et récréatives et à moderniser celles qui existent déjà », a mentionné Mme Ménard.

Cet investissement fait partie d’un fonds d’investissement de 50 M$ qui a été annoncé récemment par le gouvernement du Québec. Au total, quelque 110 projets de construction, de rénovations, d’aménagement ou de mise aux normes ont été retenus dans toutes les régions administratives du Québec sur plus de 400 projets qui ont été soumis. 

« L’installation permanente de ces trois patinoires encouragera les Maskoutains à développer de saines habitudes de vie », a déclaré le maire Claude Corbeil.

Ce dernier a d’ailleurs profité de l’occasion pour rappeler l’absence de subvention dans le dossier de construction du futur centre des congrès. « Le mot subvention est un mot que l’on réapprend », a-t-il lancé à la blague en début d’allocution.

Au sujet des raisons qui ont motivé l’absence de subvention dans ce dossier, Mme Ménard a spécifié que ce projet, quoique « beau », ne correspondait pas aux critères de sélections émis par Ottawa pour les programmes de subvention. « Nous avons épluché le dossier et vérifié au sein de tous les programmes de subvention et le projet ne rencontrait pas les critères, et ce, même pour le volet touristique », a-t-elle précisé.

image