5 mars 2015
Ensemble contre l’austérité!
Par: Le Courrier
Les membres des différents groupes communautaires de la MRC des Maskoutains ont formé une première chaine de solidarité pour dénoncer les mesures d’austérité. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les membres des différents groupes communautaires de la MRC des Maskoutains ont formé une première chaine de solidarité pour dénoncer les mesures d’austérité. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les membres de la Corporation de développement communautaire des maskoutains (CDC) se sont joints à la semaine nationale d’actions dérangeantes contre les mesures d’austérité du gouvernement Couillard qui a eu lieu du 23 au 27 février.

L’austérité n’est pas un projet social et il est urgent d’agir, de sonner l’alarme et de se solidariser contre le démantèlement de l’État québécois proposé par le gouvernement libéral! Les coupures aux divers programmes et services de l’état touchent déjà les personnes les plus vulnérables de notre communauté et elles auront des répercussions désastreuses à moyen et long terme sur toute la population québécoise, et ce, d’ici peu de temps. Voici le constat que font déjà les organismes communautaires maskoutains ainsi que leurs membres.

Bien que le Fonds monétaire international (FMI) nous apprenne que les politiques d’austérité sont des freins à la croissance économique et sont complètement dépassées, le Québec est maintenant le grand champion de la rigueur budgétaire. Nous affirmons qu’aborder et réduire le réel à cette simple vision comptable de courte durée, ne fera qu’engendrer des coûts sociaux et humains bien plus élevés pour le futur!

C’est pourquoi nous formons une première chaine de solidarité! Il faut dire NON aux mesures d’austérité et surtout rappeler qu’ils existent des alternatives fiscales à l’austérité.

Ici et maintenant, les groupes communautaires de la MRC des Maskoutains marquent leur présence car ils témoignent des effets néfastes de ces dernières coupures. Car les groupes communautaires sont le rempart de notre communauté qui permet d’éviter l’isolement, l’appauvrissement et l’hospitalisation de milliers de personnes. Car les groupes communautaires sont des partenaires du réel, celui des gens ordinaires, des citoyens et de la vraie démocratie. Il faut maintenant réagir car la population est attaquée!

Aujourd’hui, nous faisons savoir aux membres du gouvernement libéral (et aux plus nantis trop souvent épargnés par les mesures d’austérité), qu’appauvrir les gens et mettre à mal nos services publics, alors que des milliards de dollars dorment dans les coffres des entreprises et dans les paradis fiscaux, ça ne passe pas!

Nous invitons donc aujourd’hui, et pour demain, toute la population maskoutaine, nos élus et autres partenaires de la collectivité, à définir une autre vision du Québec, voire de notre Ville. Nous avons, plus que tout, besoin de redéfinir et dégager ENSEMBLE un nouvel idéal du bien commun. Celui de notre richesse réelle : c’est nous!

image