8 mars 2018
Le pont Douville fermé en juillet
Entraves tout l’été sur la rue Saint-Pierre Ouest
Par: Rémi Léonard

Il faudra bientôt surveiller l’évolution des travaux sur la rue Saint-Pierre Ouest, aux alentours de l’intersection avec le Grand rang Saint-François, pour éviter de se retrouver devant un cul-de-sac cet été. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Il faudra bientôt surveiller l’évolution des travaux sur la rue Saint-Pierre Ouest, aux alentours de l’intersection avec le Grand rang Saint-François, pour éviter de se retrouver devant un cul-de-sac cet été. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un chantier majeur attend cet été les résidents de la rue Saint-Pierre Ouest et les automobilistes qui y transitent. Répartis en cinq phases sur plusieurs mois, les travaux bloqueront complètement la rue en différents secteurs, dont l’intersection avec le Grand rang Saint-François (route 235).

Publicité
Activer le son

Un chantier majeur attend cet été les résidents de la rue Saint-Pierre Ouest et les automobilistes qui y transitent. Répartis en cinq phases sur plusieurs mois, les travaux bloqueront complètement la rue en différents secteurs, dont l’intersection avec le Grand rang Saint-François (route 235).

Prévue pour l’instant en juillet, cette phase entraînera la fermeture complète du pont Douville et de l’intersection au sud pendant une semaine. La circulation pourra reprendre en alternance pendant deux autres semaines supplémentaires. Cette intervention permettra un réaménagement complet de l’intersection pour améliorer sa fluidité en maximisant l’espace disponible et en reprogrammant les feux de circulation. Une voie sera notamment ajoutée sur la route 235 en direction nord pour permettre de tourner à droite.

Pour la majorité des usagers, il faudra alors utiliser la route 137 au lieu de la 235 pour transiter entre Saint-Hyacinthe et Saint-Pie, ou bien passer par le rang du Bas-de-la-Rivière à Saint-Damase.

Travaux d’aqueduc et d’égouts

Les plus touchés seront toutefois les résidents de la rue Saint-Pierre Ouest, particulièrement ceux qui habitent à l’ouest du Domaine sur le Vert. Ils devront en effet effectuer un long détour jusqu’au village de Saint-Pie pour revenir vers Saint-Hyacinthe puisque les premiers travaux, qui débutent vers la fin mai, seront localisés à la hauteur de l’intersection avec l’avenue des Golfeurs.

La route Michon, un chemin de gravier qui relie le Petit rang Saint-François et le rang Bas-de-la-Rivière, à Saint-Pie, pourrait permettre un détour plus rapide, mais ne peut officiellement faire office de route alternative, a fait savoir la Ville.

Les résidents du Domaine sur le Vert devraient être en partie épargnés puisqu’un chemin d’accès temporaire pourra être aménagé entre deux maisons du Grand rang Saint-François afin de rejoindre la rue du Vert.

Ce volet du projet comprend l’installation de conduites d’égouts pour desservir les résidents de la rue Saint-Pierre Ouest et d’une seconde conduite d’aqueduc afin de sécuriser le réseau. Les travaux se déplaceront par phases sur la rue Saint-Pierre Ouest, de chaque côté de l’intersection avec la route 235, entre les adresses 4410 et 5420. Le chantier devrait s’étirer jusqu’à la fin novembre.

En reconstruisant la rue à la suite des travaux, une piste cyclable de trois mètres de large sera aussi aménagée sur cette section de la rue Saint-Pierre Ouest. Il est ensuite planifié d’allonger en 2019 cette piste cyclable vers La Providence pour aller rejoindre la rue des Marronniers.

Partage des coûts

Le projet global est chiffré à plus de 6 M$, mais une somme de près de 850 000 $ doit provenir des résidents, à qui on facturera le coût du prolongement des égouts ainsi que l’installation de sept nouvelles bornes incendie puisqu’il s’agit de nouveaux services. La quote-part moyenne par résidence est estimée à 13 800 $.

La Ville s’attend aussi à une participation importante (au moins 50 %) du ministère des Transports pour le volet de reconstruction de l’intersection avec le Grand rang Saint-François (route à numéro), une portion du projet évaluée à peu plus d’un million de dollars. Un règlement d’emprunt de 1,27 M$ doit être adopté le 19 mars et la Ville ira puiser le 4,89 M$ restant à même les sommes prévues au budget pour ces travaux.

Le contrat devrait être octroyé en mai après un appel d’offres public qui doit être lancé le 29 mars. Les échéanciers précis pour chacune des phases seront alors connus. Un plan de communications a été élaboré afin d’informer les citoyens des entraves à prévoir dans les semaines précédant le début des travaux. 

image