27 novembre 2014
Véronic DiCaire
Entre Québec et Las Vegas
Par: Amilie Chalifoux

Partagée entre la tournée du spectacle

Publicité
Activer le son

La carrière de la Franco-Ontarienne et protégée de Céline Dion se raconte jusqu’à maintenant comme un conte de fées. Une jolie fille, une belle voix, une bonne fée marraine, Véronic DiCaire a tout pour plaire au public en plus de conserver sa belle simplicité.

« C’est super d’être dans la trentaine et d’avoir la maturité pour une carrière d’une telle ampleur, dit Véronic DiCaire avec un rire chaleureux en entrevue avec LE COURRIER. C’est un rêve presque inespéré qui se réalise pour moi et oui, j’ai envie de me pincer parfois. »

De retour au Québec, la chanteuse, imitatrice, danseuse et humoriste vient d’ajouter des dates de spectacle à son agenda, dont les 2 et 3 décembre au Centre des arts Juliette-Lassonde. Ce sera sa deuxième visite en terres maskoutaines après quoi elle s’envolera pour le continent européen à l’hiver, puis pour Las Vegas au printemps.

Entre sa résidence dans les Laurentides et la demeure qu’elle loue à Las Vegas, une vie de tournée au Québec et un spectacle à trois représentations semaine au Bally’s, Véronic DiCaire a un rythme de vie effréné. C’est le moins que l’on puisse dire. Mais son quotidien n’est pas si glamour qu’il n’y paraît.

« Je suis très plate en tournée, avoue l’artiste. Et particulièrement l’hiver. Mon conjoint et moi ne voyons pas beaucoup de gens après les spectacles. C’est primordial que j’aie huit heures de sommeil et une alimentation équilibrée pour être au meilleur de ma forme sur scène. »

Parce que La voix des autres est un spectacle exigeant au point de vue des performances. Humour, danse, imitations… Toutes les plus grandes divas prennent vie sur une même scène avec Véronic DiCaire. Cela va de Withney Houston à Dolly Parton en passant par Lady Gaga et Céline Dion. Même Tina Turner et Barbra Streisand qui constituent un défi de taille pour les cordes vocales sont personnifiées par l’imitatrice.

« Je voulais absolument imiter Tina Turner! Je croyais que cela serait impossible. Sa voix est si grave que je croyais mettre ma propre voix en péril si je la faisais. Mais avec mon professeur de chant, j’ai réussi à placer ma voix correctement et je la reproduis chaque soir », raconte-t-elle.

Dans la version québécoise du spectacle, Véronic DiCaire réserve deux segments conçus à l’intention du public québécois. À commencer par un qui l’amuse beaucoup et qui consiste à reproduire la musique du cinéma québécois. Le second cède la place aux grandes chanteuses telles que Marjo, France D’Amour et Isabelle Boulay, qu’elle considère comme son incontournable au même titre que Céline Dion.

Suivre sa voie

D’abord projetée dans le milieu artistique en tant que chanteuse, Véronic DiCaire avait lancé deux albums originaux et participé à des comédies musicales avant de faire quelques apparitions sur la scène humoristique et dévoiler les talents qu’on lui connait aujourd’hui. Elle estime avoir « trouvé sa voie » avec l’imitation, une vocation qui lui vient de son enfance.

« Ma mère me racontait l’autre jour que j’imitais mes professeurs lorsque j’étais enfant. J’imitais aussi Pauline Martin et ses personnages à la télévision. C’est certain que plus jeune, mon rêve n’était pas de devenir imitatrice. Mais je pense avoir trouvé ma voie, sans vouloir faire de jeux de mots. »

Cela fait trois contrats de six mois que Véronic DiCaire renouvelle à Las Vegas. Son prochain objectif est d’obtenir un contrat de cinq ans pour acquérir une stabilité. Cette dernière n’écarte pas toutefois la possibilité de se consacrer de nouveau à des pièces originales.

« Je ne fais que commencer à grandir à Las Vegas. J’aimerais que ce spectacle me serve de tremplin. Comme je dis souvent, il ne faut jamais dire jamais. Mais ce n’est pas dans mes projets pour l’instant. »

Véronic DiCaire présentera La Voix des autres, les 2 et 3 décembre, au Centre des arts Juliette-Lassonde, à 20 h.

C’est super d’être dans la trentaine et d’avoir la maturité pour une carrière d’une telle ampleur »

-Véronic DiCaire

image