17 novembre 2011
Saint-Hyacinthe
Environnement : le comité de citoyens a 20 ans
Par: Le Courrier
Jacques Tétreault, président du CCCPEM, a dévoilé le programme des festivités en compagnie de Sophie Brodeur et Jean Brouillette, membres du conseil d'administration, de Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe, et des représentants de l’Hôtel des Seigneurs, Jade Guilbert, responsable du volet « environnement » et Denis Gilles, directeur général.

Jacques Tétreault, président du CCCPEM, a dévoilé le programme des festivités en compagnie de Sophie Brodeur et Jean Brouillette, membres du conseil d'administration, de Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe, et des représentants de l’Hôtel des Seigneurs, Jade Guilbert, responsable du volet « environnement » et Denis Gilles, directeur général.

Né au mois de février 1992, le Comité de citoyens citoyennes pour la protection de l’Environnement maskoutain (CCCPEM) célébrera en 2012 ses 20 ans d’existence et il entend souligner l’événement de belle façon.

Cet anniversaire sera marqué par la présentation de cinq activités spéciales tout au long de l’année, la première étant une conférence sur les alternatives aux énergies fossiles qui aura lieu au mois de janvier. Cette activité sera animée par un conférencier de réputation internationale dont l’identité reste une surprise. Elle sera suivie en février par la tenue d’une assemblée générale à saveur particulière. « Nous profiterons de cette assemblée pour présenter à nos membres le logo qui aura été retenu à la suite d’un concours », a révélé le président du CCCPEM, Jacques Tétreault, lors d’un point de presse à l’hôtel de ville.

Ce concours artistique a été lancé dans toutes les écoles de Saint-Hyacinthe dans le but de rafraîchir le sigle de l’organisme. Le responsable, Bernard Valiquette, a souligné qu’au terme de l’exercice, quatre bourses seront attribuées à autant de lauréats lors d’un souper-bénéfice qui se tiendra le 24 mars à l’Hôtel des Seigneurs, partenaire officiel du CCCPEM tout comme la Ville de Saint-Hyacinthe.Puis en avril, le Comité tiendra une « journée familiale intergénérationnelle » au parc Les Salines dans le cadre de la Journée de la Terre, laquelle se déroulera le dimanche 22 avril.Et que se passera-t-il ensuite? « Mai sera le mois idéal pour mettre sur pied le premier Salon des énergies vertes en sol maskoutain. Depuis quelques années, certaines régions organisent un tel événement. Nous croyons qu’il est plus que temps que le tournant vers les énergies vertes sorte des cartons et commence son implantation dans notre paysage », a déclaré M. Tétreault.Il a rappelé qu’au cours des 20 dernières années, le CCCPEM a été de tous les débats environnementaux – audiences publiques du BAPE, gestion des matières résiduelles, gestion de l’eau, Hertel – des Cantons, développement de l’industrie porcine, dossier des gaz de schiste – et que l’organisme allait continuer de cheminer dans cette voie.

image