17 juillet 2014
Hockey
Équipe Canada fait de l’oeil aux Maskoutains
Par: Maxime Prévost Durand

La grande région maskoutaine aura été rarement aussi bien représentée lors des camps de sélection des diverses formations de hockey d’Équipe Canada. Audrey Belzile, Philippe Desrosiers, Anthony Beauvillier et Guillaume Brisebois tenteront tous de représenter le pays lors des prochains championnats du monde.

publicité

Philippe Desrosiers est l’un des quatre gardiens invités au camp de sélection d’Équipe Canada junior (ECJ), avec Zachary Fucale, Eric Comrie et Tristan Jarry. Le Maskoutain de 18 ans aura ainsi une première chance de faire partie d’ECJ, alors que le prochain Championnat du monde de hockey junior se tiendra à Montréal et à Toronto dès la fin décembre.

En 2013, le gardien de l’Océanic de Rimouski avait représenté le Canada chez les moins de 18 ans et avait conduit l’équipe jusqu’à la conquête de la médaille d’or.Du côté féminin, Audrey Belzile a été choisie afin de participer au camp de sélection de l’équipe nationale des moins de 18 ans. L’athlète originaire de La Présentation avait été invitée à la première étape de sélection en mai. Elle avait reçu une invitation même si elle avait été retranchée d’Équipe Québec plus tôt dans l’année.Au camp de sélection, elles seront plus de 24 attaquantes à vouloir se tailler une place au sein de la formation partante en vue du Championnat du monde. Belzile, 17 ans, a évolué au cours des dernières saisons avec l’Express du Richelieu au niveau AA et avec Équipe Nord de la Ligue de hockey féminine de développement du Québec au niveau AAA.Le Maskoutain Anthony Beauvillier (Cataractes de Shawinigan) et l’Hilairemontais Guillaume Brisebois (Titan d’Acadie-Bathurst) ont aussi vu leur nom apparaître sur la liste des invités au camp de sélection d’Équipe Canada des moins de 18 ans du côté masculin. Seulement huit Québécois font partie de cette liste, qui compte plus de 44 joueurs. Du nombre, on retrouve également Jérémy Roy (Phoenix de Sherbrooke), l’ancien coéquipier de Brisebois et Beauvillier avec les Gaulois d’Antoine-Girouard.Ces camps de sélection se mettront en branle à différents moments dès le début du mois d’août.

image