25 septembre 2014
Corporation aquatique maskoutaine
Éric Leuenberger plonge à Brossard
Par: Jean-Luc Lorry
Le directeur général démissionnaire de la Corporation aquatique maskoutaine, Éric Leuenberger. Photothèque | Le Courrier ©

Le directeur général démissionnaire de la Corporation aquatique maskoutaine, Éric Leuenberger. Photothèque | Le Courrier ©

Au service de la Ville de Saint-Hyacinthe depuis 1990, Éric Leuenberger qui occupait les fonctions de directeur général de la Corporation aquatique maskoutaine (CAM) a décidé de poursuivre sa carrière à Brossard, a appris LE COURRIER.

publicité

Depuis quelques jours, M. Leuenberger occupe le poste nouvellement créé de chef de division des activités aquatiques.

La Ville de Brossard dispose de deux piscines intérieures situées dans des écoles secondaires et de six bassins extérieurs.

Cette municipalité recevra cependant une somme de 24 M$ pour les infrastructures grâce au transfert d’une partie de la taxe fédérale d’accise sur l’essence et d’un apport financier de Québec.

Lors de l’annonce récente de cette importante contribution, le ministre de la Santé et député de La Pinière, Gaétan Barrette, avait indiqué qu’un centre aquatique devait être construit à Brossard.

À Saint-Hyacinthe, les autorités municipales avaient fait appel à l’expertise d’Éric Leuenberger lors de la construction du Centre aquatique Desjardins qui fut inauguré en novembre 2011.

La Corporation aquatique maskoutaine vient de lancer un appel de candidatures pour combler ce poste important pour le secteur des loisirs maskoutain.

Comme la fonction de directeur général exige plusieurs compétences, la CAM offre une rémunération comprise entre 70 000 $ et 80 000 $ incluant plusieurs avantages sociaux comme la contribution à un REER.

Éric Leuenberger a décliné notre demande d’entrevue.

image