26 février 2015
Expo-Habitat : ils ont donné au suivant
Par: Martin Bourassa
Des moments d’émotions attendaient Sylvie Lauzon à Expo-Habitat de Saint-Hyacinthe où elle a pu découvrir sa nouvelle salle de bain. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Des moments d’émotions attendaient Sylvie Lauzon à Expo-Habitat de Saint-Hyacinthe où elle a pu découvrir sa nouvelle salle de bain. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les anges maskoutains de la rénovation en compagnie de la décoratrice Sophie Joubert et de Sylvie Lauzon et ses proches. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les anges maskoutains de la rénovation en compagnie de la décoratrice Sophie Joubert et de Sylvie Lauzon et ses proches. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Quand Sylvie Lauzon s’est présentée au pavillon des Pionniers, samedi soir, à Saint-Hyacinthe, elle croyait simplement y terminer de belle façon une journée passée en famille et y trouver un peu d’inspiration pour ses projets de rénovation. Jamais au grand jamais, elle n’aurait cru en repartir avec une toute nouvelle salle de bain, gracieuseté des anges maskoutains de la rénovation!

Publicité
Activer le son

C’est pourtant l’immense bonheur qui l’attendait quand elle s’est présentée au kiosque de la décoratrice Sophie Joubert. Cette dernière avait orchestré pour elle, en compagnie de ses fidèles partenaires, un geste d’amour inspiré des émissions Les anges de la rénovation et Donnez au suivant.

Touchée par l’histoire personnelle de Mme Lauzon, Sophie Joubert a eu l’idée de lui offrir une salle de bain complètement rénovée. « Il y a longtemps que cette idée me trottait dans la tête, mais je cherchais la bonne personne à qui l’offrir. Quand j’ai rencontré Mme Lauzon lors d’une visite à domicile pour l’aider dans le choix de couleurs, j’ai été touchée par cette femme-là et j’ai senti la maladie dans la maison. »

Sans difficulté, la décoratrice a donc convaincu une dizaine de fournisseurs et de collaborateurs maskoutains d’embarquer dans l’aventure avec elle pour mener à bien ce grand projet. « On ne peut pas dire non à Sophie, a témoigné Marie-Claude Sévigny, de Graffiti Plus. Elle est humaine, dynamique et fidèle à son monde, alors quand elle nous a présenté son idée, nous avons tous dit oui et plongé avec elle. »

Mme Lauzon verra se réaliser chez elle une réplique identique de la salle de bain que les quelque 10 000 visiteurs de l’Expo-Habitat ont pu admirer lors de leur passage au pavillon des Pionniers de jeudi à dimanche.

« C’est du baume pour toute la famille, a confié au COURRIER Caroline Piché, fille de Sylvie Lauzon. Ma mère ne l’a pas eu facile ces dernières années, alors que les drames et les mauvaises nouvelles se sont accumulés. Mon père et mon frère jumeau ont combattu un cancer et mon père en est décédé. Mon frère a ensuite eu un terrible accident de voiture alors qu’il était en plein traitement et il a failli y rester. »

De savoir que sa mère pourra bénéficier du talent de Sophie Joubert et de toute son équipe est un grand soulagement pour la famille. « Disons que la salle de bain de maman a manqué d’amour et en a grand besoin. Une semaine avant de mourir, papa bricolait encore dans la maison pour que tout soit correct à son départ, mais il n’a pas eu le temps de faire tout ce qu’il aurait voulu… » a conclu Mme Piché.

Des anges maskoutains prendront maintenant la relève.

image