30 août 2012
Élection provinciale du 4 septembre
Exprimer son choix politique!
Par: Le Courrier

Malheureusement, des personnes n’iront pas voter sous prétexte que les politiciens sont corrompus ou peu intéressants étant du pareil au même.

Malheureusement, des personnes n’iront pas voter sous prétexte que les politiciens sont corrompus ou peu intéressants étant du pareil au même.

S’il est juste de dire que les partis politiques font preuve de stratégie pour faire valoir leurs visions politiques, c’est autre chose d’affirmer qu’ils sont malhonnêtes dans leurs propos. Je connais des politiciens et politiciennes de divers partis politiques qui sont sincères et dévoués pour ce service public nécessaire au développement d’une société juste et démocratique. Dans ce contexte où l’engagement politique n’est pas valorisé, ils peuvent mériter notre respect et notre admiration… malgré leurs imperfections. Ils ne sont pas légion les femmes et les hommes qui acceptent de servir le bien-être de tous les citoyens et citoyennes tout en relevant les défis reliés à ce type d’engagement. Le gouvernement qu’on se donne est la seule instance du pays qui a le mandat de se préoccuper du bien commun. L’entreprise privée peut très bien produire et vendre des frigos, mais il revient à l’État de s’assurer que chaque citoyen et citoyenne puisse le remplir. Compte-tenu de l’égalité entre les trois principaux partis politiques, cette élection est particulièrement importante pour entendre le choix politique de tous les Québécois et Québécoises. C’est avec celui-ci que nous aurons à vivre pour les quatre prochaines années. Sortir pour voter le 4 septembre devrait être le mot d’ordre de tous les Québécois et Québécoises. Avant d’être un devoir, c’est d’abord un droit qu’on peut exercer. Rappelons-nous que des personnes meurent dans d’autres pays pour accéder à l’exercice de ce droit. Refuser d’exercer son vote, c’est ajouter au problème actuel de l’exercice de la démocratie en société. C’est refuser de poser un geste démocratique de base avec pour effet de laisser à d’autres le choix de prendre des décisions pour tout le peuple avec notre accord implicite. « Tout ce qu’on gagne à se désintéresser de la politique, c’est d’être gouverné par pire que soi. » (Platon) Il est nécessaire de faire l’effort de réflexion pour analyser les choix présentés qui pourront servir au mieux, non seulement notre intérêt particulier, mais celui aussi de l’ensemble des familles, de la majorité et surtout ceux qui sont les plus appauvris. En sortant pour aller voter, nous posons un geste libre et démocratique pour choisir un gouvernement qu’on souhaite être porteur des valeurs et aspirations que nous portons dans notre recherche de la défense et la promotion du bien commun. Pour voter ayons en tête que le bien commun du peuple domine sur les intérêts particuliers de chacun.

Jean-Paul St-Amand pour Solidarité populaire Richelieu-Yamaska (SPRY) et le Collectif d’Action populaire Richelieu-Yamaska (CAPRY)

image