29 juin 2017
Exuvie d’Augustin
Par: Le Courrier
L’angoisse, l’incertitude et la solitude sont les thèmes principaux exploités par Augustin Houle-Forest dans cette première exposition solo. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’angoisse, l’incertitude et la solitude sont les thèmes principaux exploités par Augustin Houle-Forest dans cette première exposition solo. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Âgé de 20 ans, le Maskoutain Augustin Houle-Forest propose sa toute première exposition solo : Exuvie, en référence à la mue de certains animaux qui laissent leur vieille peau derrière eux pour s’en créer une nouvelle, traite du passage à la vie adulte vu par le jeune cégépien.

Publicité
Activer le son

« Divisée en plusieurs thèmes, l’exposition illustre plusieurs états d’âme que les jeunes adultes peuvent ressentir au début de leur nouvelle vie : l’angoisse, l’incertitude, la solitude, etc. », explique le photographe, pour qui ce sujet est venu naturellement alors qu’il a lui-même vécu ces incertitudes à son entrée dans le monde adulte.

S’adonnant depuis l’âge de 15 ans à la photographie, il souhaite qu’on voie Exuvie comme un film, « avec des étapes, des scènes, un scénario, un début, une fin ». Il espére surtout éveiller une certaine réflexion à travers son thème.

Dénominateur commun

S’avouant très inspiré par ses propres émotions, Augustin Houle-Forest a réalisé qu’il était loin d’être seul à ressentir les mêmes craintes, « comme s’il y avait une sorte de dénominateur commun au sein des jeunes adultes », estime-t-il.

L’exposition Exuvie est présentée à la Bibliothèque Sainte-Rosalie jusqu’au 11 juillet, et déménagera du 14 juillet au 3 août à la Bibliothèque T.-A.-St-Germain. Il est aussi possible de voir le travail d’Augustin Houle-Forest sur sa page Facebook Les photos d’Augustin. (OD)

image