23 janvier 2020
Challenge futsal scolaire
Fadette et PHD remportent un titre
Par: Maxime Prévost Durand

Après avoir battu les Patriotes de l’ÉSSJ en demi-finale, le Dakkar de la PHD a remporté les grands honneurs de la classe juvénile masculin division 4. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Deux équipes maskoutaines ont remporté les grands honneurs au Challenge futsal scolaire de Saint-Hyacinthe, où 13 bannières étaient à l’enjeu, du 10 au 12 janvier, dans les différentes catégories proposées.

Publicité
Activer le son

Les Vikings de l’école secondaire Fadette, qui comptaient une douzaine d’équipes à eux seuls à ce Challenge, ont triomphé chez les garçons benjamins en division 3. Ils l’ont emporté 6 à 4 en demi-finale face à l’école Langevin de Rimouski, vengeant ainsi leur seule défaite subie en ronde préliminaire, avant d’enchaîner avec une victoire de 4 à 2 contre l’école Georges-Vanier de Laval en finale.

L’une des cinq équipes du Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme a aussi raflé un titre, soit la formation juvénile masculin en division 4. Le Drakkar a connu un parcours parfait de cinq victoires, s’imposant notamment contre les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph au compte de 7 à 0 en demi-finale. Il a ensuite vaincu les Trojans de Pierrefonds Comprehensive High School 6 à 4 en finale.

D’autres formations maskoutaines se sont frayé un chemin jusqu’en finale, soit les Vikings de Fadette dans la classe benjamin masculin division 4 et les Patriotes de l’ÉSSJ chez les filles juvénile division 4. Les Patriotes ont également participé à la demi-finale de la classe cadet féminin division 4.

Des équipes se désistent

Quelques-unes des 128 équipes qui devaient participer à la 21e édition du Challenge futsal scolaire de Saint-Hyacinthe ont préféré rester chez elles en raison du mauvais temps.

Si le tournoi s’est bien déroulé dans son ensemble, le cocktail météo annoncé pour la fin de semaine a eu pour effet que certaines équipes ont renoncé à leur participation au Challenge, dont les activités ont été maintenues tout au long de la fin de semaine malgré les conditions.

« À quelques jours du Challenge, six équipes ont manifesté leur intention de ne pas se présenter au tournoi à cause des prévisions de verglas, a mentionné l’un des responsables du Challenge, Jean-François Lafond. Huit autres équipes ont décidé le matin même de ne pas braver la tempête, une décision que le comité respecte entièrement. »

Il a du même coup tenu à souligner le « boulot remarquable [des bénévoles] pour assurer le bon déroulement de l’événement malgré les conditions routières ».

image