26 juillet 2018
plume verte
Faire plus avec moins
Par: Le Courrier
Faire plus avec moins

Faire plus avec moins

Le déménagement, c’est des piles de boîtes, des meubles vides, mais c’est surtout le temps d’un nouveau départ! Entouré de tous ces objets, il est facile de réaliser qu’on a trop de tout et que la moitié d’entre eux étaient oubliés dans le fond de ses garde-robes. C’est alors le moment parfait pour faire le tri dans tout cela et s’arranger pour ne plus se retrouver avec tous ces articles inutiles. Deux bonnes approches pour le faire sont le minimalisme et le zéro déchet.

Publicité
Activer le son

Les principes minimalistes

L’approche minimaliste consiste à réduire ses avoirs de façon à ne garder que l’essentiel. Ceci permet d’alléger l’espace, de simplifier son organisation et d’augmenter son efficacité en ayant ses objets pratiques plus accessibles. D’un point de vue pragmatique, cela consiste à se questionner sur nos besoins réels et à faire beaucoup de désencombrement. Une façon très simple d’y parvenir est de se garder une période d’environ 30 minutes par semaine où l’on pose les gestes suivants :

Observer les biens que l’on possède;
Identifier ceux que l’on utilise quotidiennement ainsi que ceux que l’on ne touche jamais;
Se faire une boîte d’objets en suspens où l’on met tout ce que l’on croit inutile. Si après un mois, on n’y a pas touché, il est peut-être temps de s’en débarrasser! On peut alors les donner à des organismes de charité ou à des proches ou encore les vendre;
Se faire une liste des objets que l’on veut se procurer et attendre quelques semaines avant de les acheter. De cette façon, on évite les achats impulsifs et on augmente ses chances d’acheter des objets qui comblent réellement ses besoins.

Le zéro déchet

Réduire ses avoirs, c’est super, mais qu’est-ce que l’on fait pour les nouveaux objets qui n’ont pas le choix d’entrer dans nos vies ou que l’on achète chaque semaine comme la nourriture? C’est là que l’approche zéro déchet prend tout son sens. De nos jours, on retrouve malheureusement beaucoup de produits à usage unique et des emballages à n’en plus finir. L’objectif zéro déchet est de changer graduellement ses habitudes et de trouver des alternatives à ces produits pour arriver à réduire au maximum son empreinte écologique. La méthode varie selon chacun en fonction du temps qu’il peut y investir et de la proximité des boutiques d’achat en vrac, par exemple. Voici quelques principes généraux qui pourraient vous aider :
Analyser ses poubelles et identifier d’où proviennent les déchets;
Changer ses habitudes de magasinage en allant acheter ses produits en vrac;
Se faire une trousse de magasinage qui comprend des sacs de tissus réutilisables et des contenants hermétiques;
Se préparer une trousse pour les restaurants comprenant une boîte réutilisable, des ustensiles lavables et un thermos pour les breuvages;
Acheter des objets usagés trouvés dans les petites annonces ou à des proches avant d’acheter du neuf (car ceux-ci viennent avec beaucoup d’emballage);
S’il est impossible de trouver les produits que l’on cherche en vrac, il est possible de créer plusieurs produits par soi-même. Par exemple, vous pouvez consulter le site de la Ville de Montréal pour des recettes pour fabriquer vos propres produits ménagers.
Il ne faut surtout pas oublier que les habitudes se changent progressivement, alors il ne faut surtout pas se décourager! Il n’est jamais trop tard pour commencer et avoir un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Bonne fin de déménagement et bon triage!
*Beaucoup de principes ont été tirés du livre Zéro Déchet écrit par Béa Johnson.
L’équipe de la Plume verte

image