12 mars 2020
Faits divers en bref
Par: Olivier Dénommée

Les pompiers et les paramédics ont été appelés aux Carrières Saint-Dominique vendredi pour venir en aide à un homme qui a fait une chute d’une trentaine de pieds. Photo Adam Bolestridge

La vitre du 655, Eugène-Tremblay a été fracassée et deux personnes de 35 ans auraient été blessées dimanche au petit matin. La Sûreté du Québec a passé une bonne partie de la journée sur place pour faire enquête sur les événements. Photo Dominique St-Pierre

Publicité
Activer le son

Agression au Patro

Les policiers ont passé une bonne partie de la journée dimanche dans l’impasse Eugène-Tremblay, à la Terrasse du Patro, et la machine à rumeurs a été très active depuis, allant jusqu’à dire qu’il y avait peut-être eu un meurtre. Vérification faite auprès d’une porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), il s’agit plutôt d’une entrée par effraction et d’une agression sur un homme et une femme de 35 ans, qui ont été conduits à l’hôpital.

Le présumé agresseur a été arrêté tôt le matin et a lui aussi été transféré au centre hospitalier. Selon nos informations, il s’agit de Mikael Roy, un Maskoutain de 25 ans, qui a brièvement comparu par visioconférence au palais de justice de Saint-Hyacinthe lundi après-midi. À noter que ce n’est pas la première fois qu’il a des démêlés avec la justice puisqu’un autre dossier est déjà ouvert à son nom à Saint-Hyacinthe pour une affaire d’agression par étranglement et de méfaits survenue en décembre 2019. Son enquête sur remise en liberté était au rôle mercredi, mais n’avait pas encore eu lieu au moment d’écrire ces lignes.

Accident de travail aux Carrières

Les services d’urgence sont intervenus vendredi après-midi aux Carrières Saint-Dominique parce qu’une personne est tombée dans un trou. Le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Dominique, Benoit Chicoine, a relaté qu’il s’agissait d’un sous-traitant qui a fait une chute d’une trentaine de pieds. Les ambulanciers étaient déjà sur place à l’arrivée des pompiers, mais l’homme ne semblait pas avoir subi de fractures ni de blessures sérieuses, mentionne M. Chicoine.

Fraude pyramidale : nouvelle arrestation

La SQ a annoncé avoir arrêté une deuxième personne en lien avec l’intervention faite à Saint-Hyacinthe le 29 février pour mettre fin à une fête où se retrouvaient des dizaines de membres du groupe de fraude pyramidale Triangle évolutif : après avoir arrêté Lioudmila Minina, la tête présumée de la cellule qui devait recevoir 33 000 $ en dons, les enquêteurs ont arrêté une dame de 42 ans de Carignan, ont réalisé une perquisition dans sa résidence et ont saisi une somme d’environ 8000 $ en argent comptant ainsi que des objets qui pourraient être reliés à cette fraude. Elle a été interrogée puis relâchée, mais la SQ affirme que l’enquête entourant cette cellule de Triangle évolutif se poursuit.

image