21 janvier 2021
Faits divers en bref
Par: Olivier Dénommée
Publicité
Activer le son

Collision entre trois véhicules à Saint-Hyacinthe

Une collision impliquant trois voitures est survenue le 14 janvier vers 12 h 30 à l’intersection de la rue Bourassa et de l’avenue Saint-Joseph, à Saint-Hyacinthe. Selon les informations transmises par la Sûreté du Québec (SQ), un des occupants a été transporté à l’hôpital pour des « douleurs légères » et des constats d’infraction ont été remis, sans pouvoir donner davantage de détails sur le fil des événements.

Un face-à-face sur Saint-Louis

Le 16 janvier, jour de la première grosse bordée de neige de l’année, a été sans grande surprise très occupée pour les policiers et les remorqueurs qui ont eu à intervenir sur plus d’une dizaine d’accidents et de sorties de route dans la MRC des Maskoutains. Si la majorité des accidents n’ont fait que des dommages matériels, on retient un face-à-face sur l’avenue Saint-Louis, à la sortie de Saint-Hyacinthe, entre deux véhicules vers 15 h. Selon la SQ, au moins une personne a été transportée à l’hôpital pour des blessures légères. Des informations circulant sur les réseaux sociaux précisent que cet accident aurait impliqué une femme avec son enfant de 1 an dans un véhicule et une femme enceinte dans l’autre.

Capotage sur l’A-20 dimanche

Une violente sortie de route a retenu l’attention le 17 janvier vers 20 h 30, à la hauteur du kilomètre 118 de l’autoroute 20 en direction ouest. Malgré l’état du véhicule, la conductrice n’aurait été conduite à l’hôpital que par mesure préventive. La SQ précise qu’elle a aussi reçu un constat d’infraction parce qu’elle roulait encore avec des pneus d’été.

Bilan routier 2020 : 25 collisions mortelles en Montérégie

La Sûreté du Québec a dévoilé la semaine dernière son bilan provisoire des collisions mortelles pour l’année 2020. Même si le Québec a été en confinement pendant une partie de l’année, on dénombre 228 collisions mortelles pour tout le territoire de la SQ (comparativement à 217 en 2019), dont 25 en Montérégie seulement. En 2019, on faisait plutôt état de 20 collisions mortelles dans la région. La porte-parole Valérie Beauchamp souligne que de mars à mai, la tendance des accidents était à la baisse, mais que l’été a été particulièrement mortel sur les routes parce que plusieurs Québécois ont passé leurs vacances sur nos routes plutôt que de partir à l’étranger. Il n’a malheureusement pas été possible d’obtenir des chiffres plus précis quant au nombre d’accidents mortels comptabilisés dans la MRC des Maskoutains.

image