18 février 2021
Faits divers en bref
Par: Olivier Dénommée

Quatre personnes ont été transportées à l’hôpital après une collision survenue le 14 février à Sainte-Marie-Madeleine. Photo Adam Bolestridge

Le conducteur s’est tiré indemne d’une grave sortie de route à Saint-Pie le 15 février en soirée. Photo Adam Bolestridge

Publicité
Activer le son

Collision à Sainte-Marie-Madeleine

Deux véhicules sont entrés en collision dimanche, vers 10 h 20, sur le boulevard Laurier, près du chemin Grand Rang, à Sainte-Marie-Madeleine. La Sûreté du Québec (SQ) ne rapporte pas de blessés graves, mais quatre personnes ont été transportées au centre hospitalier. Une autre personne a refusé le transport ambulancier. La SQ n’avait pas davantage d’informations à fournir quant à la cause de cet accident.

Violente sortie de route à Saint-Pie

Une voiture s’est retrouvée dans le décor lundi soir, vers 20 h 45, sur la route 235 à la hauteur de Saint-Pie. Selon les informations transmises par la SQ, l’occupant du véhicule n’avait pas été blessé et a pu sortir par lui-même de sa voiture qui est considérée comme une perte totale. La porte-parole de la SQ n’a toutefois pas été en mesure de confirmer ou d’infirmer l’information voulant que ce soit un délit de fuite qui a causé l’accident.

Un pick-up à l’envers sur l’A-20

Un camion de type pick-up a été impliqué dans un accident sur l’autoroute 20 est, au kilomètre 132 vers 10 h mercredi. Selon nos informations, aucun autre véhicule n’est en cause, mais le pick-up se serait retrouvé pendant un moment sur le toit. Le conducteur a été légèrement blessé et son véhicule a été remorqué.

De nombreux autres accidents ont eu lieu dans la région maskoutaine dans les derniers jours, particulièrement depuis le début de la semaine, mais ils sont presque tous considérés comme des collisions matérielles seulement. Les conditions météorologiques difficiles y sont certainement pour quelque chose, commente-t-on du côté de la Sûreté du Québec.

Un rassemblement illégal… et une perquisition

À la suite d’une plainte, les policiers de la SQ se sont rendus le 11 février vers 4 h 30 dans un logement de l’avenue Saint-François à Saint-Hyacinthe pour constater s’il y avait bel et bien un rassemblement en infraction à la Loi sur la santé publique. Une fois sur place, les policiers ont non seulement constaté que sur les trois personnes présentes, deux ne résidaient pas à cette adresse, mais ils ont aussi découvert la présence de stupéfiants en grande quantité.

Les trois personnes, deux hommes de 51 et 58 ans et une femme de 36 ans, ont été arrêtés pour possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic et une perquisition a été effectuée dans le logement. La SQ indique que 44 grammes de cocaïne, 28 comprimés de méthamphétamine, près de 275 comprimés de Xanax, plus de 19 grammes de haschisch, une petite quantité de champignons magiques, des médicaments d’ordonnance et du matériel servant au trafic ont été saisis sur place.

Les trois suspects ont été libérés et pourraient revenir en cour à une date ultérieure. Ils se sont aussi vu remettre un constat d’infraction en vertu de la Loi sur la santé publique.

image