28 novembre 2019
Faits divers en bref
Par: Olivier Dénommée

Un Maskoutain de 33 ans a été sérieusement blessé mardi matin à Sainte-Madeleine, demandant l’intervention des pompiers et de pinces de désincarcération. Photo Réseau fantomatique

publicité

Pas encore de décision pour Labrecque

Il faudra encore patienter avant de savoir si la « requête pour inopérabilité » déposée par les avocats de Maxime Labrecque sera jugée pertinente par le juge Michel Pennou. Ils demandent à ce que celui qui a été reconnu coupable du meurtre au premier degré de son ex-conjointe Isabelle Lavoie puisse voir son dossier révisé après 15 ans plutôt que 25 ans. Après une brève comparution par visioconférence entre le palais de justice de Saint-Hyacinthe, celui de Montréal et le pénitencier de Sainte-Anne-des-Plaines où Labrecque est incarcéré, il a été entendu que le dossier reviendra en cour le 18 décembre. La décision du juge ne viendra qu’à une date ultérieure. Rappelons qu’en plus de cette requête, la défense de Labrecque a fait une demande d’appel et réclame un nouveau procès considérant que le juge Pennou aurait « erré en droit dans ses directives » transmises au jury.

Des contraventions à 20 jeunes

Une opération de la Sûreté du Québec (SQ) a fait plusieurs mécontents jeudi dernier : entre 11 h 30 et 12 h 30, sur la rue Girouard Est devant l’école secondaire Casavant, une trentaine de jeunes ont été interpellés par des policiers parce qu’ils flânaient et obstruaient la voie, indique Ingrid Asselin de la SQ. Vingt d’entre eux ont reçu un constat d’infraction en vertu de l’article 18 du règlement G200 parce qu’ils avaient plus de 14 ans. « Depuis septembre, on a reçu plusieurs plaintes de citoyens et d’automobilistes disant que des groupes d’ados circulaient dans la rue de façon dangereuse dans ce secteur. Nous avons fait parvenir des lettres aux parents et fait de la prévention avant d’en arriver à l’opération de [la semaine dernière] », précise-t-elle. Les jeunes ont reçu une contravention d’environ 100 $, plus les frais, amenant le tout à environ 120 $. Il n’est pas du tout exclu que la SQ répète cette opération dans le futur si la situation ne change pas, indique-t-on.

Deux accidents sur l’A-20 jeudi

Deux accidents de la route ont eu lieu le jeudi 21 novembre en soirée, à quelques heures d’intervalle, sur l’autoroute 20 : le premier est survenu à la hauteur de Saint-Simon, vers 21 h 20, alors que deux véhicules se sont percutés à la bretelle pour entrer sur l’autoroute en direction est. Cela a entraîné la perte de contrôle d’au moins un des véhicules impliqués, mais la SQ ne rapporte que des dommages matériels.

Le second, beaucoup plus médiatisé, est survenu à la hauteur de La Présentation vers 22 h 15 : un véhicule qui roulait à basse vitesse sur l’autoroute 20 a été embouti par un autre, ce qui a fracassé la fenêtre à l’arrière et éjecté du véhicule un jeune enfant qui n’était pas attaché adéquatement. Ce dernier a été retrouvé « à quelques centaines de mètres » des véhicules par une autre personne qui circulait sur l’autoroute. Les versions divergent sur la question de l’endroit où il se trouvait – dans le milieu de la voie ou à côté de l’autoroute -, mais il est confirmé qu’il s’en est sorti avec des blessures mineures. Le conducteur du véhicule embouti a reçu une contravention pour ne pas avoir attaché l’enfant et pour avoir des pneus non conformes, précise Ingrid Asselin de la SQ.

Accident dimanche sur Laframboise

Un accident impliquant un seul véhicule est survenu à Saint-Hyacinthe, sur le boulevard Laframboise près d’une station-service. L’accident aurait eu lieu vers 0 h 45 après qu’un automobiliste ait heurté une glissière. La SQ suspecte que les facultés affaiblies par l’alcool pourraient être en cause, mais n’avait pas encore reçu les résultats au moment d’écrire ces lignes. Le conducteur a subi des blessures mineures.

Grave accident à Sainte-Madeleine

Un homme de 33 ans de Saint-Hyacinthe a été gravement blessé dans un accident survenu mardi matin, vers 6 h 30, sur la rue Saint-Jean-Baptiste à Sainte-Madeleine. Pour une raison encore inconnue, le conducteur d’un camion de type pick-up a dévié de sa voie, faisant un face-à-face avec un poids lourd venant en sens inverse. Des pinces de désincarcération ont été nécessaires pour extirper la victime de son véhicule, qui a rapidement été transportée au centre hospitalier. Selon certaines sources, il reposerait entre la vie et la mort. L’autre conducteur impliqué s’en est sorti indemne.

image