23 juin 2016
Honda Odyssey Touring 2016
Familiale et bien pensée
Par: Marc Bouchard
Photo Honda Canada

Photo Honda Canada

La minifourgonnette a mauvaise presse.

Réglons la chose tout de suite : ce n’est pas l’émotion et la folle ambition qui vous feront courir vers votre concessionnaire pour vous procurer une minifourgonnette. Acheter ce genre de véhicule, c’est essentiellement faire appel à la raison et au jugement. On la prend parce qu’elle est vaste, polyvalente, et parce que nos besoins ont grandi en même temps que notre nombre d’enfants (quoique la plupart des propriétaires de minifourgonnettes n’ont que deux enfants, mais apprécient la polyvalence de l’ensemble).

Imaginez, ma propre fille et mon gendre, fiers parents et parents en devenir, se sont tournés vers ce type de véhicule pour assurer leur déplacement au moment de leur plus récent achat. Un choix radical dans leur cas, eux qui visaient davantage une berline allemande un peu sportive.

Honda Odyssey

Alors que plusieurs constructeurs ont abandonné le segment des minifourgonnettes, Honda persiste et signe avec sa Odyssey. Physiquement, ses proportions sont un peu différentes de celles de ses rivales. Son profil s’abaisse, sa silhouette s’étire, ce qui la place quelque part entre la minifourgonnette traditionnelle et la familiale très haute sur pattes.

Le résultat, ce sont deux très longues portières latérales qui, sur notre version, s’ouvraient même sur simple pression d’un bouton et qui permettent un accès à bord nettement plus facile.

À l’intérieur, on apprécie l’espace, la capacité de se mouvoir quand le véhicule est à l’arrêt (surtout si le petit dernier a décidé de laisser tomber son jus entre les deux sièges) et la facilité à grimper à bord. Les enfants aiment aussi le fait que la Honda Odyssey Touring propose à l’arrière un écran tout en largeur capable de diffuser les épisodes de leur série préférée sur DVD.

À l’avant, les occupants ne sont pas en reste. Bien sûr, pas de DVD ou de série télévisée, mais de l’espace en abondance, des sièges plutôt confortables et réglables électriquement pour trouver la position idéale.

En matière d’ergonomie, on aurait aimé un peu plus de modernisme. Les commandes sont en général bien placées, faciles d’accès, mais le système multimédia recèle toujours des mystères, même après plusieurs jours d’usage. Ainsi, je n’ai jamais réussi à faire fonctionner adéquatement toutes les fonctions de mon téléphone intelligent avec les commandes intégrées.

Quant à l’espace intérieur, il est plus qu’abondant. À l’avant par exemple, un coffret de rangement permet de dissimuler tout ce que vous pouvez imaginer transporter, ou presque. Mieux encore, au bas de la console se trouve un petit coffret réfrigéré, un autre élément qui plaira aux occupants quand vient le temps de boire un peu d’eau fraiche lors des périodes de canicule.

Évidemment, la version Touring est équipée de banquettes repliables électriquement, ce qui dégage quasi complètement le plancher comme dans toute bonne minifourgonnette. Le résultat est donc un espace plat et bien assez vaste pour y loger toutes les affaires de la famille.

La longueur du véhicule permet, même avec les sièges relevés, de disposer somme toute d’un espace raisonnable qui ne vous oblige pas à trop de compromis en matière de valises lorsque vous partez en voyage.

Sous le capot

La mécanique de la Honda Odyssey n’est pas nouvelle. Le moteur V6 de 3,5 litres déballe ses 248 chevaux depuis quelques années déjà sans trop souffrir, et le fait avec bonheur. Son couple de 250 livres-pied permet une certaine vivacité dans les accélérations, alors que la boite de vitesse automatique à six rapports souffre un peu plus en transmettant la puissance aux roues avant.

Autre bémol d’importance, alors que notre version Touring est la plus équipée du lot, elle arrive aussi avec une facture un peu salée : 48 750 $ pour notre version d’essai. Il est vrai que des versions plus modestes dont le prix de départ est de 30 600 $ environ sont aussi au menu de Honda, et il faut bien avouer que le confort et la longue liste d’accessoires de la Touring ne sont peut-être pas toujours nécessaires. Malgré tout, elle demeure parmi les plus dispendieuses de la catégorie.

Ne vous méprenez pas : la Honda Odyssey compte toujours comme l’une des minifourgonnettes les plus intéressantes du marché. Mais une petite cure de rajeunissement la rendrait encore plus agréable.

image