22 décembre 2011
Déjà neuf arrestations pour conduite avec les facultés affaiblies
Faux départ pour les Maskoutains
Par: Le Courrier

Les policiers de la MRC des Maskoutains ont l’oeil ouvert au cours de la période des Fêtes et déjà, neuf automobilistes paieront le prix de leur conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool.

publicité

Ces arrestations représentent plus de la moitié de toutes celles effectuées l’an dernier au cours de l’Opération Freins, qui s’amorçait le 15 décembre et qui se poursuivra jusqu’au 15 janvier.

L’Opération Freins avait pourtant commencé sur une note positive le 16 décembre, lors d’un vaste déploiement des policiers provinciaux et municipaux de la Montérégie. Seulement 14 automobilistes avaient alors été arrêtés pour conduite en état d’ébriété sur les 10 000 interpellés dans des points de contrôle. Du nombre, deux se sont fait pincer au centre-ville de Saint-Hyacinthe, à l’intersection des rues Cascades et Vaudreuil, où les policiers ont érigé un point de contrôle entre 22 h et 2 h. Au total, 575 conducteurs ont été interpellés à ce barrage et ont reçu des feuillets de sensibilisation.« On se rend compte que malgré toutes les campagnes de sensibilisation et opérations policières de répression, il reste encore beaucoup de travail à faire pour enrayer ce problème. Après les sept arrestations de la fin de semaine, je me demandais même si on pouvait espérer un jour que ça cesse », a commenté le directeur du poste de la MRC des Maskoutains, le capitaine Gilles Dubé.Dans la MRC, les policiers comptent mettre l’accent sur ce volet de la sécurité routière au cours des prochaines semaines, en tenant notamment de brefs barrages routiers aux quatre coins du territoire. L’an dernier, au cours de la même période du 15 décembre au 15 janvier, les policiers de la MRC avaient procédé à 16 arrestations pour conduite avec les facultés affaiblies et recensé 37 accidents avec blessés. Au total, 759 constats d’infraction de tout acabit avaient été remis sur le territoire.« On parle de statistiques, mais beaucoup de gens prennent des risques sans se faire arrêter. Notre priorité est de réduire le nombre d’accidents et il faut que la population contribue à sa façon », a poursuivi le capitaine Dubé. En plus d’adopter une attitude responsable en ne prenant pas le volant après avoir consommé de l’alcool, il rappelle aussi aux automobilistes d’adapter leur conduite aux conditions hivernales.Les policiers encouragent les citoyens à les contacter au 310-4141 ou par cellulaire au *4141 ou bien en composant le 9-1-1 afin de dénoncer toute conduite erratique ainsi que tout conducteur ayant l’intention de prendre le volant alors que ses capacités sont affaiblies.-30-

image