24 janvier 2019
Judo
Félix Archambault parmi l’élite
Par: Maxime Prévost Durand

Félix Archambault, médaillé de bronze à la compétition Élite 8. Photo gracieuseté

Le judoka maskoutain Félix Archambault a fait sa place parmi l’élite de son sport, au début du mois. Le protégé du Club de judo de Saint-Hyacinthe a remporté la médaille de bronze chez les moins de 18 ans (-66 kg) à la compétition Élite 8, qui regroupe seulement les huit meilleurs athlètes canadiens de chaque catégorie.

publicité

Dans le cadre de ce tournoi, disputé à Montréal, Félix a signé deux victoires et il a encaissé une seule défaite. Cela lui a valu la 3e place, un résultat pour le moins satisfaisant pour le jeune homme qui pointait au 7e rang du classement canadien avant le rendez-vous.

À son premier combat, le Maskoutain a eu le meilleur face à Jackson Bradley, un athlète de la Colombie-Britannique qui l’avait battu plus tôt dans la saison à l’Open de l’Ontario. Une clé de bras lui a permis de l’emporter et d’accéder à la demi-finale, a indiqué son entraîneur, Louis Graveline.

Son unique faux pas est survenu à son deuxième duel, face au Québécois Yanis Hachemi, l’éventuel champion de la classe. « C’est un bon ami à Félix, il lui a passé un très bon mouvement pour le battre. Je l’ai applaudi à la fin du combat », a soutenu M. Graveline.

Félix s’est repris à son dernier combat contre Jean Coulombe, qu’il a aisément remporté pour monter sur le podium.

Faisant maintenant figure d’espoir parmi les judokas québécois, Félix a été invité par Judo Québec afin de participer à un camp d’entraînement et des tournois en Europe dans les prochaines semaines, notamment en Italie et en Espagne.

« C’est certain que ce sera bon pour lui. Benjamin [Daviau] avait vécu son éclosion en allant en Allemagne il y a quelques années, se souvient l’entraîneur, à propos de son autre protégé. Il s’était fait brasser et il avait développé de nouvelles armes quand il était revenu. »

Parlant de lui, Benjamin Daviau était le seul autre membre du Club de judo de Saint-Hyacinthe à participer à l’Élite 8. Même s’il s’est faufilé en 3e place du classement chez les seniors (-60 kg), le Maskoutain n’a pas réussi à s’imposer, perdant son seul combat du tournoi aux mains d’Alexandre DiBartolo, en demi-finale.

Puisqu’il avait bénéficié d’un laissez-passer au 1er tour et qu’il n’a donc enregistré aucune victoire, Benjamin n’a pas reçu de médaille de bronze, malgré sa 3e place, a précisé Louis Graveline.

Parmi les autres compétitions auxquelles le Club de judo de Saint-Hyacinthe participera prochainement, on retrouve la Coupe Louis-Page, au début février, de même que le championnat provincial, à la fin mars.

image