30 janvier 2020
Aux JO de la jeunesse
Félix Pigeon face à du haut calibre
Par: Maxime Prévost Durand

Félix Pigeon, en pleine action aux Jeux olympiques de la jeunesse. Photo OIS / Joe Toth

À sa première expérience « olympique », le patineur de vitesse Félix Pigeon s’est mesuré à des athlètes de haut calibre, à Lausanne, où étaient présentés les Jeux olympiques de la jeunesse jusqu’au 22 janvier.

Publicité
Activer le son

L’athlète de Saint-Pie a obtenu son meilleur résultat lors de la dernière journée de compétition à l’épreuve de relais mixte, avec une 4e place acquise en compagnie des patineurs Vladimir Balbekov, de la Russie, Elisa Confortola, de l’Italie, et Barbara Somogyi, de la Hongrie, avec qui il avait été jumelé.

Sur le plan individuel, Félix Pigeon a livré de chaudes luttes à ses rivaux, mais les choses n’ont pas tourné en sa faveur. Au classement cumulatif, il a pris le 14e rang sur 32 patineurs, avec une 11e place au 1000 m et une 17e place au 500 m.

Il a atteint la ronde quart de finale au 1000 m, mais sa 3e place dans sa vague l’a empêché d’aller plus loin, ratant par à peine 0,174 seconde une qualification pour la demi-finale. Seulement les deux premiers de chaque vague passaient à l’étape suivante.

« Ça n’a pas été facile, a commenté le patineur dans un échange avec LE COURRIER. Lors du quart de finale au 1000 m, j’ai fait un mauvais dépassement qui m’a empêché de me classer pour la ronde suivante. »

Au 500 m, le jeune homme de 17 ans a été freiné dès la ronde préliminaire, terminant 3e de sa vague avec un minime retard de 0,211 seconde sur la 2e place. Même s’il a terminé 17e à cette épreuve en étant éliminé d’entrée de jeu, Félix a enregistré le 11e meilleur temps de la compétition sur cette distance.

« J’ai tout donné, mais un patineur était plus rapide que moi. Je n’ai rien pu faire », a-t-il indiqué.

En participant à ces Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse, dont c’était seulement la troisième édition, Félix Pigeon devenait le premier patineur de vitesse courte piste à représenter le Canada à ce rendez-vous, en compagnie de sa coéquipière Florence Brunelle.

Résultats de l’Élite #3

Sur la scène provinciale, Édouard Auger, du Club de patinage de vitesse de Saint-Hyacinthe, a obtenu son meilleur résultat de la saison la fin de semaine dernière, à Chicoutimi, en terminant 20e au classement général de la troisième épreuve du circuit élite. Il s’agit d’un bond de 14 places depuis la seconde épreuve du circuit, disputée en novembre dernier.

Également en action à Chicoutimi, les représentantes du CPVSH Sandrine Robert et Sarah-Ève Wille ont terminé respectivement 32e et 39e à ce rendez-vous. La Maskoutaine Lia Mead, qui défend les couleurs du club Montréal-Gadbois, s’est glissée entre les deux au 34e rang.

image