4 octobre 2012
Championnat canadien équestre
Fierté et accomplissement pour Mélissa Jodoin
Par: Maxime Prévost Durand
La jeune cavalière maskoutaine, Mélissa Jodoin, a offert de belles prestations avec son cheval O'Phélie, permettant au Québec de remporter le bronze par équipe en dressage.

La jeune cavalière maskoutaine, Mélissa Jodoin, a offert de belles prestations avec son cheval O'Phélie, permettant au Québec de remporter le bronze par équipe en dressage.

Mélissa Jodoin, cavalière maskoutaine de 15 ans, ne s’est pas laissée impressionner par la grandeur du moment lors de sa toute première compétition canadienne en carrière. Elle a contribué à ce que l’équipe québécoise mette la main sur une médaille de bronze en dressage.

Publicité
Activer le son

La jeune fille a vécu des émotions très fortes durant les trois jours de compétitions, du 21 au 23 septembre. « J’étais stressée, c’est certain, mais c’était un bon stress, agréable à vivre. Ça n’avait rien d’un stress qu’on a avant un examen à l’école par exemple », compare-t-elle.

Le parc équestre de Bromont accueillait les meilleurs cavaliers du pays, tant chez les juniors que chez les seniors. Au total, plus de 26 concurrents s’affrontaient dans les diverses compétitions, à raison de quatre représentants par province, neuf provinces étant présentes.Mélissa disputait les honneurs dans la discipline de dressage. Lors de la première reprise exercée le vendredi matin, elle s’est classée au 6 e rang sur les 26 cavalières junior et senior en compétition. Elle coiffait donc des cavalières plus âgées qu’elle dans les résultats donnés par les juges, une fierté en soi.Le samedi, une reprise différente les attendait – toutes les cavalières exerçant la même reprise imposée – et la Maskoutaine a su très bien tirer son épingle du jeu encore une fois, se classant en 7 e position. Pour la dernière routine, le dimanche, elle a terminé au 9 e rang. Les résultats de Mélissa combinés avec ceux de ses partenaires québécois en dressage leur ont permis de remporter la médaille de bronze par équipe dans cette discipline.« Je suis vraiment contente du résultat, tout s’est bien déroulé. O’Phélie (sa jument) a été super. Elle aurait pu faire une niaiserie, mais tout a bien été, raconte la cavalière. Je me suis donnée à fond pour la compétition et les résultats prouvent que je suis vraiment à ma place. »

Sous les feux de la rampe

En plus des compétitions régulières du week-end, Mélissa a participé au Rendez-vous des Kürs, un spectacle où les cavalières pouvaient y présenter leur reprise libre, accompagnée de musique.

« C’était incroyable comme expérience. Il y avait le « spotlight » sur moi et 300 personnes qui me regardaient. J’étais fière, tu veux montrer ce que tu es capable de faire avec ton cheval. Je le referais n’importe quand », décrit-elle, la voix illuminée.La saison équestre se concluait par ce championnat canadien. Mélissa et O’Phélie continueront à s’entraîner tout l’hiver à l’écurie Des Dilligences, à Eastman. Elle se donne comme objectif de monter de niveau au courant de la prochaine année, passant ainsi du niveau 1 au niveau 2.

image