4 avril 2013
Happé par un train du CN
Fin tragique pour un sexagénaire
Par: Maxime Prévost Durand
Plusieurs policiers ont été dépêchés en bordure de la route 116 à la hauteur du 4 e rang. Le décès de l'homme happé par le train a été constaté sur place.

Plusieurs policiers ont été dépêchés en bordure de la route 116 à la hauteur du 4 e rang. Le décès de l'homme happé par le train a été constaté sur place.

Des travaux en bordure d’une route privée et des rails de chemin de fer entrepris par un homme de 64 ans ont pris une tournure dramatique lorsqu’un train du Canadien National (CN) l’a percuté mortellement mardi.

Le décès de Jacques Tanguay, de Saint-Hyacinthe, a été constaté sur place. Le Maskoutain a été happé aux alentours de 14 h 30 par un train du CN passant sur la voie ferrée et est décédé des suites de ses blessures.

« Selon les premières observations de l’enquête, l’homme s’affairait à remplir des trous avec des roches à l’aide d’une pelle sur un chemin privé lorsque l’accident a eu lieu. Sa voiture était stationnée non loin, mais n’a pas été endommagée », indique Joyce Kemp, porte-parole de la Sûreté du Québec.La route privée sur laquelle l’homme effectuait des travaux est située à proximité du 4 e rang et du boulevard Laurier Est. « Le chemin mène vers une résidence, mais on ne peut pas confirmer qu’il s’agit de la résidence de l’homme impliqué dans l’accident », continue Mme Kemp.Les enquêteurs de la SQ et de la police du CN étaient sur place en après-midi mardi afin de comprendre exactement ce qui s’est produit.Le chauffeur de train aurait subi un choc nerveux et aurait été transporté à l’hôpital selon ce que rapporte CBC News, une information que la SQ n’a pu valider. La porte-parole a tout de même confirmé qu’un autre chauffeur a pris les commandes du train lorsqu’il a repris la route.

image