28 décembre 2017
Fraude de plus de 350 000 $
Par: Maxime Prévost Durand

Une femme de Sainte-Madeleine, Louise Henry, doit faire face à la justice après le dépôt de plusieurs plaintes de fraude à son endroit. Quatre commerces de Beloeil, un de Sainte-Madeleine et un d’Oka l’ont dénoncée, menant à des accusations criminelles.

Les commerces floués sont le restaurant Barabouf, les salons de tattoo Lost souls et Amaz-ink et le salon de toilettage l’Ami d’Orami, tous de Beloeil. On compte aussi Sécurité D.M. de Sainte-Madeleine et le Studio Pôle d’Oka. Au total, la présumée fraudeuse aurait détourné plus de 350 000 $ vers son propre compte.

Louise Henry offrait son expertise en services comptables et en aurait profité pour soutirer des milliers de dollars à ses clients. L’enquête démontre jusqu’ici qu’elle aurait utilisé une bonne partie des sommes fraudées dans des machines à sous de vidéo poker.

Visée par un mandat d’arrestation, la Madelinoise a été arrêtée par la Régie intermunicipale de police du Richelieu Saint-Laurent et a comparu le 18 décembre au Palais de justice de Saint-Hyacinthe pour faire face à divers chefs d’accusation en lien avec ces présumées fraudes. Elle reviendra en cour le 28 décembre pour son enquête de remise en liberté. Il n’est pas écarté que d’autres commerces ou gens d’affaires aient été victimes de cette présumée fraudeuse. La Régie intermunicipale de police du Richelieu Saint-Laurent a reçu les plaintes concernant les commerces de Beloeil visés par ce scrupule, tandis que la Sûreté du Québec a mené l’enquête dans le cas de ceux de Sainte-Madeleine et d’Oka.

Contrebandier de tabac

Un homme de Saint-Hyacinthe, André Goupil, arrêté en 2014 pour la contrebande de tabac, a écopé d’une amende salée après avoir été trouvé coupable, le 27 novembre. La Cour du Québec l’a condamné à une amende de 112 154 $, qu’il doit rembourser dans un délai maximal de 24 mois.

La Sûreté du Québec avait effectué une perquisition visant un entrepôt et un véhicule qui lui appartenaient en février 2014. Les policiers y avaient saisi plus de 33 000 cigarettes de contrebande. 

image