5 avril 2018
Frida Kahlo, inépuisable inspiration pour Sophie Faucher
Par: Maxime Prévost Durand
En plus des deux livres jeunesse qu’elle a consacrés à la peintre mexicaine Frida Kahlo, la comédienne Sophie Faucher a concocté le spectacle Frida Kahlo Correspondance, inspiré des écrits laissés par l’artiste au parcours hors norme. Photo François Larivière | Le Courrier ©

En plus des deux livres jeunesse qu’elle a consacrés à la peintre mexicaine Frida Kahlo, la comédienne Sophie Faucher a concocté le spectacle Frida Kahlo Correspondance, inspiré des écrits laissés par l’artiste au parcours hors norme. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Artiste marquante du Mexique des années 1900, Frida Kahlo est une source inépuisable d’inspiration pour la comédienne Sophie Faucher. Après avoir écrit une pièce intitulée Apasionada au sujet de la peintre au début des années 2000, elle a consacré deux livres jeunesse à l’histoire de cette femme au parcours hors norme. Récemment, elle a également conçu un spectacle à partir des écrits retrouvés après la mort de la Mexicaine, Frida Kahlo Correspondance, qu’elle viendra présenter au Centre des arts Juliette-Lassonde le 11 avril.

Publicité
Activer le son

« Frida et moi, c’est une longue fréquentation », lance d’entrée de jeu Sophie Faucher lors d’une rencontre avec LE COURRIER, alors qu’elle était de passage dans la région. Cet après-midi-là, elle avait fait la lecture de l’un de ses romans jeunesse, Frida, c’est moi, à des élèves de 2e année de l’école des Passereaux, à la librairie L’Intrigue.

L’histoire de Frida Kahlo, elle la connaît de fond en comble. Jeune, la Mexicaine que l’on reconnaît à son monosourcil a souffert de poliomyélite et a subi de l’intimidation. À ses 18 ans, elle a été impliquée dans un violent accident d’autobus, subissant de multiples fractures. À partir de ce moment, sa vie n’a jamais plus été la même et sa souffrance a inspiré de nombreuses œuvres qu’elle a peintes, alitée. Elle est décédée à l’âge de 47 ans. « C’est une vie courte qu’elle a eue, mais elle s’est empêchée de rien », raconte Sophie Faucher.

Au-delà de ses peintures, Frida Kahlo a laissé en héritage une partie de sa vie en écrits. « Elle a laissé beaucoup de traces d’elle à son départ, poursuit la comédienne. Dans sa maison, il y avait des pièces scellées que l’on ne pouvait ouvrir que 50 ans après sa mort. Toutes ses correspondances y ont été retrouvées. »

Ces correspondances ont amené Sophie Faucher à créer ce spectacle, alors qu’on lui avait demandé de présenter quelque chose en marge d’une exposition au Musée national des beaux-arts de Québec.

« J’ai décidé de mettre de l’avant son journal intime. Les gens verront une autre facette de Frida, autre que ses autoportraits que tout le monde connaît.Je la raconte à travers ses mots à elle. »

Le spectacle Frida Kahlo Correspondance n’est pas pour autant qu’une simple lecture de ces écrits. Sophie Faucher livre ces correspondances avec théâtralité,derrière un grand cadre et revêtue d’un costume de l’époque rappelant les vêtements de la Mexicaine. Elle est également accompagnée musicalement par les Mariachi Figueroa.

« Non seulement les gens découvrent une femme hors norme, mais c’est comme un voyage au Mexique à peu de frais », soutient Sophie Faucher, dont ce sera l’anniversaire la veille de la représentation maskoutaine. Pour lui faire plaisir, un seul mot suffit : « Tequila! ». 

image