6 juin 2019
Exposition de l’artiste Jean Gladu au Jardin Daniel A. Séguin
Gauguin, dessins et jardins
Par: Maxime Prévost Durand

L’artiste Jean Gladu avec un portrait de Gauguin. Photo Annie Beauregard | Le Courrier ©

L’art visuel sera de nouveau mis de l’avant au Jardin Daniel A. Séguin, du 11 au 16 juin. Après avoir présenté Van Gogh et Monet en 2016 et 2017, l’artiste Jean Gladu sera de retour avec un nouveau projet qui proposera cette fois de retracer l’œuvre de Gauguin, principal leader du courant post-impressionniste.

publicité

Avec une série de toiles présentées dans le cadre de Gauguin s’invite au Jardin, lesquelles seront exposées au pavillon horticole écoresponsable, Jean Gladu souhaite faire découvrir un autre grand nom de l’art contemporain au public.

« Gauguin, c’est celui qui a inventé le fait de vivre quelque chose à travers l’art. C’est celui qui a introduit la pensée dans l’art. Ça avait été une vraie révolution », soutient l’artiste de Saint-Césaire, heureux de renouveler l’expérience avec le Jardin Daniel A. Séguin après une année de pause.

Qui plus est, Gauguin, Paul de son prénom, a eu un rapport magistral avec la nature, les fleurs et les arbres dans ses œuvres, un univers qui sied bien à celui du Jardin. M. Gladu y voit d’ailleurs un rapport de proximité entre le paysage du Jardin et le travail qu’il présentera pour cette exposition. « Quand on fait de l’horticulture au niveau qu’ils le font au Jardin, c’est de l’art à soi. D’intégrer des arts visuels à ça, ça devient assez facile. »

Du côté du Jardin Daniel A. Séguin, on se réjouit de la poursuite de cette collaboration artistique. « C’est un cadeau pour nous d’avoir un artiste comme ça. C’est très intéressant d’avoir de l’art au Jardin, il y a un lien naturel », souligne Sophie Aubé, adjointe à la direction et coordonnatrice des événements.

La Bretagne de Gauguin

À travers cette exposition, Jean Gladu traitera particulièrement du passage de Gauguin en Bretagne puisqu’il s’est même rendu lui-même à plus d’une occasion dans cette péninsule, à l’extrême ouest de la France, pour suivre les traces de l’artiste français.

« Mes dessins sont inspirés par Gauguin, mais aussi d’images de mes séjours en Bretagne. C’est un endroit où il y a plein de symboles, c’est très celtique. Ce qui est spécial, c’est que ça n’a pas tant changé avec le temps. Ce sont des terres de légendes. »

Si la peinture et le dessin s’entremêlaient lorsqu’il a présenté Van Gogh et Monet dans ses expositions antérieures au Jardin, M. Gladu affichera cette fois uniquement des œuvres de dessin. Les outils utilisés sont quant à eux variés, alors que certaines toiles ont été réalisées avec du pastel sec ou gras, puis d’autres avec un crayon 8B.

Atelier, conférence et visite d’élèves

En marge de l’exposition Gauguin s’invite au Jardin, différentes activités seront proposées au public. Un atelier de croquis aura lieu le mercredi 12 juin en avant-midi en compagnie de Jean Gladu, puis une conférence sera offerte par l’artiste le dimanche 16 juin à 10 h. Le vernissage sera tenu le samedi 15 juin, de 14 h à 17 h.

Par ailleurs, le Jardin ouvrira gratuitement ses portes à des élèves de 2e année de l’école Larocque pour qu’ils puissent profiter des installations du Jardin et s’initier à l’art contemporain dans le cadre d’une activité conçue spécialement pour eux.

image