13 septembre 2012
Gaz de schiste : Marie-Claude Morin inquiète
Par: Maxime Prévost Durand

La députée fédérale de Saint-Hyacinthe-Bagot, Marie-Claude Morin, se dit plus inquiète que jamais au sujet de l’exploration et de l’exploitation des gaz de schiste dans la région.

publicité

Son attachée politique, Geneviève Lapalme, a été dépêchée dans le comté de Bradford en Pennsylvanie dans le cadre d’un voyage d’observation sur la question. Une cinquantaine de citoyens et militants de la Vallée-du-Saint-Laurent étaient aussi du voyage pour aller constater la réalité d’un territoire qui exploite déjà les gaz de schiste.

« Les conclusions de ce voyage n’augurent rien de bon. Je suis plus inquiète que jamais et je me rends compte que de nombreuses questions n’ont toujours pas de réponse », déplore Marie-Claude Morin par voie de communiqué.Durant le voyage, ils ont pu rencontrer des citoyens de l’endroit, constatant leur désarroi face aux problématiques des gaz de schiste, notamment la contamination au méthane de certains puits. La députée demande au gouvernement conservateur de prendre exemple sur la situation en Pennsylvanie pour mieux encadrer cette industrie au Canada. « Le gouvernement fédéral a son mot à dire sur l’industrie du gaz de schiste », affirme-t-elle.Une pétition a été lancée par le NPD afin de forcer le gouvernement conservateur à obliger les entreprises à révéler les produits chimiques qui menacent les nappes phréatiques. La pétition est disponible au bureau de Marie-Claude Morin au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

image