2 avril 2020
Genesis G70 3.3T sport :luxe et agrément
Par: Marc Bouchard

Photos Genesis Canada

On ne sort pas beaucoup. En fait, à l’exception de petites randonnées pour se changer les idées, ou pour faire des commissions essentielles, la voiture demeure dans l’entrée de cour, immobile. Ce qui, je l’avoue, me rend un peu triste. Je comprends, j’approuve même. Mais quand on est journaliste automobile, le plus grand plaisir, c’est la conduite. Et quand, de surcroît, on a dans la cour une voiture comme une Genesis G70, on a juste envie de la conduire!

Publicité
Activer le son

Vous ne connaissez pas Genesis? Ne soyez pas étonnés, vous n’êtes pas les seuls. La marque de luxe, issue de la famille Hyundai, ne connaît pas encore le succès qu’elle mérite. Évidemment, le fait de n’avoir aucun concessionnaire, seulement des centres de service, contribue à cette relative discrétion.

Car acheter une voiture Genesis, c’est un peu le confinement avant le confinement : tout se déroule en ligne. Il suffit de magasiner sur le site, d’y remplir toutes les conditions, incluant le financement le cas échéant, et on vous livrera la voiture à la maison. Comme on le ferait d’une pizza, mais avec un peu plus de classe quand même!

Genesis G70, une jolie coréenne

La Genesis G70 a du charme, un véritable charme. On aime, ou pas, la calandre parfois trop proéminente du véhicule, mais il faut bien avouer que l’ensemble a du charme et du style. Un bon mot aussi pour les roues, un élément qui traditionnellement n’attire pas mon regard, mais qui cette fois, mérite une attention redoublée. Le design est superbe, et les roues de grandes dimensions sont un élément de plus dans le profil athlétique de la voiture.

Car athlétique, la Genesis G70 l’est, tant dans sa prestance que dans ses performances. En fait, la petite de la famille coréenne n’a de rivales que les allemandes dynamiques. Ce qui, avouons-le, n’est pas peu dire. Bon, il y a bien aussi la Kia Stinger, mais comme elle partage la plateforme et les composantes mécaniques, on peut davantage parler de fraternité que de concurrence réelle.

Sa silhouette est raffinée et sophistiquée. Un peu trop discrète à mon goût, moi qui aime bien les choses plus extravagantes, mais tout de même fort intéressante. En fait, en gris affirmé comme l’était mon modèle d’essai, on peut certainement parler d’un aspect de grande classe. Mais qui, malheureusement, ne fait pas tourner les têtes, alors que les sportives le font davantage généralement.

À l’intérieur cependant, la Genesis G70 offre une expérience de luxe, grâce à des matériaux attrayants et une excellente qualité de construction. L’ergonomie est une réussite (bien qu’il faut admettre que les nouveaux véhicules de la gamme, notamment le GV80, offrent quelque chose d’encore mieux). Tout est centré vers le conducteur, qui peut à sa guise disposer de commandes simples et efficaces.

Ajoutons à cela des matériaux de grande qualité, une finition qui place la voiture hors de tout doute au sommet de la catégorie, et on se retrouve au volant d’une voiture où le luxe et la sophistication transpirent. On peut additionner à tout cela des sièges confortables, à mi-chemin entre le confort et le sport sans compromis, et une position de conduite facile à trouver, et vous aurez une idée de la vie à bord de la G70. Il est vrai que le système multimédia pourrait être un tantinet plus raffiné, mais on ne bougonnera pas trop longtemps sur ce détail.

Motorisation puissante

Ma version d’essai était dotée du moteur optionnel biturbo 3,3 litres. Au menu donc, toute la puissance et la souplesse d’un moteur de 365 chevaux, rien de moins. Et doublé d’un rouage intégral HTRAC, ce qui ne lui enlève rien. Sa suspension aplanit les surfaces inégales et la berline est restée calme pendant les virages dynamiques. Le 3.3T plus puissant a l’avantage d’amortisseurs adaptatifs dans certaines déclinaisons qui permettent au conducteur de raffermir la conduite si nécessaire. Ou de garder le tout en mode plus tranquille.

Concrètement, la Genesis G70 a bien peu de défauts et une longue liste de qualité. Seul le prix demeure une énigme. Parce qu’elle est sœur jumelle ou presque de la Stinger, on pense qu’elle est un peu dispendieuse. Mais quand on la compare à des voitures de luxe de même capacité, elle est nettement plus abordable.

Sincèrement, la G70 est étonnante. Elle n’est pas parfaite, tant s’en faut, mais elle propose un ensemble homogène et dynamique qui vaut bien le détour!

image