25 février 2016
Gérer les cendres pour éviter un incendie! 
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Bien que la neige et la froidure aient tardé cette année, le retour des temps froids a entraîné une utilisation plus intensive des foyers et des poêles à bois.

C’est dans ce contexte que la Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains désire rappeler l’importance d’une bonne gestion des cendres à toute la population, afin de réduire les risques d’incendies. En effet, au cours des dernières années, l’une des principales causes d’incendie résidentiel sur notre territoire a été le dépôt de cendres chaudes dans des bacs à ordures ainsi que dans les camions de collecte. Pour cette raison, il est interdit depuis quelques années de jeter les cendres dans les poubelles ou les bacs bruns.

Pour éviter des drames, il est recommandé de déposer les cendres dans un ­contenant métallique, à l’épreuve du feu et à fond surélevé, muni d’un couvercle. Ce contenant doit être laissé à l’extérieur à plus d’un mètre de toute matière combustible (maison, cabanon, abri temporaire, haie, clôture…). De plus, une pelletée de neige devrait y être déposée à chaque fois que vous y déposez des cendres chaudes. La neige fondra sous l’effet de la chaleur et contribuera à l’extinction des tisons. ­Finalement, il est suggéré de brasser les cendres pour favoriser leur refroidissement puisque même une petite chaleur est un signe que les cendres peuvent ­encore causer un incendie.

Ultimement, avant d’en disposer, il vaut mieux prendre tout le temps nécessaire pour s’assurer qu’elles ne représentent plus aucun danger. Lorsque les cendres sont entièrement refroidies, on peut en disposer sur les terrains gazonnés, dans les plates-bandes et le long des haies (elles servent d’engrais et rechargent le sol en minéraux) ou simplement sur une partie du terrain où il y a moins de circulation. Lorsque les cendres sont disposées sur le terrain, il est toujours recommandé de les recouvrir de neige.

image