31 mai 2012
Gosselin-Deschesnes a beaucoup appris au Texas
Par: Maxime Desroches
Jacob Gosselin-Deschesnes vient de conclure sa saison recrue au Texas, avec l'équipe du <em>Clarendon College</em>.

Jacob Gosselin-Deschesnes vient de conclure sa saison recrue au Texas, avec l'équipe du Clarendon College.

Le joueur de baseball maskoutain Jacob Gosselin-Deschesnes revient à peine de sa première saison passée dans les rangs collégiaux américains, au Clarendon College, qu’il songe déjà à l’année charnière qu’il vivra dès l’automne 2012, la plus importante de sa jeune carrière de lanceur.

publicité

« J’ai l’impression de répéter cela après chaque saison », reconnaît le jeune artilleur de 20 ans. « Par contre, cette fois, je suis convaincu que j’aurai ma meilleure chance jusqu’à présent de démontrer mon talent et le sérieux de ma démarche aux recruteurs », ajoute celui qui a été sélectionné il y a quelques semaines au sein de l’une des deux équipes toutes étoiles du Texas qui s’affronteront devant des centaines d’observateurs intéressés provenant du circuit NCAA.

En neuf mois au Clarendon College, Gosselin-Deschesnes estime avoir progressé énormément. Il a notamment ajouté la balle tombante à son arsenal de tirs, lui qui auparavant se fiait principalement à ses balles rapide et courbe, et à son changement de vitesse pour déjouer les frappeurs adverses. « Au plan technique, je pense avoir évolué. J’ai aussi gagné en maturité par la force des choses. Les instructeurs aux États-Unis sont reconnus pour être exigeants envers leurs joueurs. Nous devions non seulement être dédiés aux succès de l’équipe, mais aussi nous impliquer dans la communauté de Clarendon (un village de 2 000 habitants dans le Nord du Texas) dans plusieurs événements. En plus, étudier en anglais m’a aidé à devenir beaucoup plus à l’aise avec la langue. »

Un match complet

C’est à la fin avril que Jacob a connu son meilleur départ sur la butte, alors qu’il a lancé neuf manches sans avoir accordé le moindre point dans un gain de 6-0 des siens contre le New Mexico Junior College. Seulement quatre frappeurs ont atteint les sentiers, tandis que six d’entre eux ont fendu l’air sur les lancers du Maskoutain.

« Ça m’a pris un certain temps avant de prendre mon erre d’aller. En début de saison, chaque fois que j’étais au monticule, notre attaque sortait à plat. On a perdu plusieurs matchs par des pointages du genre 2-1. Je pense tout de même avoir terminé l’année en force lors des Regionals (championnats régionaux). Les coachs croient que je pourrais être le premier lanceur de la rotation à l’automne », affirme Gosselin-Deschesnes, qui n’a pas tardé à rejoindre pour une troisième saison les Guerriers de Granby de la Ligue de baseball junior élite dès son retour au Québec.L’artilleur souhaite aussi renouveler l’expérience avec Équipe Québec lors du championnat canadien de baseball junior disputé à la mi-août, à Trois-Rivières.« Mon programme d’entraînement en gymnase sera élaboré de manière à être au sommet de ma forme à deux moments : au championnat canadien et lors du match d’étoiles. »

image