14 juillet 2016
Grand lancement pour Tom Chicoine
Par: Amilie Chalifoux
L’auteur-compositeur et interprète Tom Chicoine présente son premier album L’Air des Machines.

L’auteur-compositeur et interprète Tom Chicoine présente son premier album L’Air des Machines.

Avant d’aboutir au lancement de son premier album, Tom Chicoine a sillonné la scène musicale en assurant plusieurs premières parties de spectacle. Quatre ans après la sortie d’un album court, il présente

Publicité
Activer le son

C’est sur la scène du Zaricot, là où tout a commencé pour l’auteur-compositeur et interprète maskoutain, que le grand lancement a eu lieu ce printemps.

« C’était parfait! Le Zaricot est une salle qui me représente bien. Elle est accessible et l’ambiance est bonne. Au total, près de 140 personnes étaient présentes. La salle était pleine et les commentaires que j’ai reçus des gens par la suite étaient tous vraiment positifs », relate l’artiste.

Pour la réalisation de ce premier album, Tom Chicoine a fait appel aux services de Yanik Garon, guitariste du groupe Marco et les Torvis.

« Quand j’ai demandé pour la première fois à Yanik de réaliser l’album, il n’était pas tout à fait à l’aise avec l’idée. J’ai continué à lui demander son avis à l’occasion sur des questions concernant l’album et peu à peu il a embarqué dans le projet », raconte-t-il.

L’Air des Machines est composé de dix chansons originales. Trois d’entre elles ont été enregistrées aux Studios Piccolo à Montréal. Sinon, l’ensemble des pièces a été réalisé dans un studio appartenant au réalisateur.

Contrairement à l’album court Les Contre-Pas qui présentait un son pop, ce premier album emprunte une direction définitivement rock avec l’énergie du spectacle vivant.

Car voilà ce qui a influencé Tom Chicoine lors du processus de création. L’artiste de 25 ans n’a pas emprunté la voie des concours ou tenté de se faire connaître à l’occasion d’une téléréalité. Depuis 2012, il a assuré les premières parties de spectacle de Marco Calliari, Jeffrey Piton et, plus connu sur territoire maskoutain, Sarah Bourdon et Marco et les Torvis.

Sur la scène, il trouvé le bon son. La pièce Ignorance Délébile est d’ailleurs ­témoin du cheminement de l’artiste. Figurant parmi ses premières compositions, elle a été retravaillé et trouve désormais un second souffle sur L’Air des Machines.

Parmi ses dernières compositions, l’une laisse place à la mélancolie et nous ramène dans l’état d’esprit de la funeste tragédie survenu à Lac-Mégantic, en 2013. Une pièce qui ne peut laisserpersonne de glace.

« J’ignore pourquoi exactement je me suis lancé dans l’écriture de cette chanson, dit-il. J’ai trouvé les histoires des habitants de la ville tellement bouleversantes que je me suis mis à écrire et en l’espace de quelque temps la chanson était complétée. Selon moi, L’Est est une pièce qui sort du lot. »

Accompagné des trois mêmes musiciens depuis ses débuts, soit David Perrault, Alex Kirouac et Olivier Savoie-Campeau, le chanteur peut maintenant compter sur la musicienne Vanessa Borduas qui fait également grâce de sa voix sur l’album et en spectacle.

Tom Chicoine est de la programmation du Rendez-vous urbain qui se termine en fin de semaine. Son spectacle sera présenté le samedi 16 juillet, à 18 h, sur la rue des Cascades, en première partie du groupe maskoutain Câline de gang.

image