4 décembre 2014
Zachary Fucale et Eric Comrie seront les gardiens d’ECJ
Grande déception pour Philippe Desrosiers
Par: Maxime Prévost Durand

Le Maskoutain Philippe Desrosiers ne défendra pas les couleurs d’Équipe Canada junior à la fin décembre lors du Championnat du monde de hockey junior présenté à Montréal et Toronto. Zachary Fucale et Eric Comrie lui ont été préférés au poste de gardien de but.

publicité

La déception était perceptible dans la voix du jeune gardien de l’Océanic de Rimouski lorsque LE COURRIER l’a rejoint quelques minutes après l’annonce par Hockey Canada des joueurs qui participeront au camp de sélection de l’équipe finale. Il avait appris la nouvelle sur Twitter.

« C’est sûr qu’il y a de la déception, mais je m’y attendais un peu. Zachary était là l’an dernier et sa place était pas mal assurée. Eric est un très bon gardien aussi. Je suis content pour eux, je leur souhaite la meilleure des chances », a d’abord commenté le cerbère maskoutain.

« C’était ma dernière chance de joindre Équipe Canada junior puisque je serai trop vieux l’an prochain », a-t-il poursuivi. En 2013, le gardien numéro un de l’Océanic de Rimouski avait porté l’uniforme canadien dans le cadre du Championnat du monde des moins de 18 ans, menant le Canada vers une conquête de la médaille d’or.

Les espoirs se dissipaient

Philippe Desrosiers avait reçu en juin une invitation pour le camp estival de développement d’ECJ. On savait alors qu’une lutte à quatre avec Zachary Fucale, Eric Comrie et Tristan Jarry s’enclenchait devant le filet.

Si le Maskoutain semblait confiant quant à ses chances de faire partie de l’équipe lors de la plus récente entrevue réalisée avec LE COURRIER, à la fin octobre, Philippe a livré un discours un peu différent lundi. « J’avais encore espoir, mais je n’y croyais plus vraiment. Au camp, chez les gardiens de but, on voyait que Zach et Eric étaient les deux favoris. Je sentais que j’étais un peu sous-estimé », a avoué le Maskoutain.

Il croit que sa performance à la Super Série Subway, où il a accordé trois buts face aux Russes, n’a pas joué en sa défaveur pour la sélection finale. « Ce n’était peut-être pas mon meilleur match, mais je ne pense pas que ça ait été déterminant dans leur décision. »

Un total de 29 joueurs sont toujours dans la course pour une place avec ECJ. Seulement 22 d’entre eux seront retenus pour représenter le Canada au Championnat du monde de hockey junior. Les dirigeants ont jusqu’au 25 décembre pour dévoiler la composition finale de la formation.

image