16 janvier 2014
Grippe H1N1 : la Montérégie n’y échappe pas
Par: Le Courrier
Une hausse de la demande s'est fait ressentir à la clinique de vaccination du CLSC des Maskoutains depuis la dernière semaine.

Une hausse de la demande s'est fait ressentir à la clinique de vaccination du CLSC des Maskoutains depuis la dernière semaine.

L’activité grippale, dont la souche prédominante est celle du H1N1, est à la hausse depuis les derniers jours et se fait ressentir sur le taux d’occupation à l’urgence du centre hospitalier Honoré-Mercier et dans les cliniques de vaccination.

Publicité
Activer le son

Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux, 76 cas d’influenza de type A ont été recensés en Montérégie depuis la fin du mois d’août, dont 37 durant la première semaine de janvier.

Sans pouvoir les chiffrer, Chantal Vallée, de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, reconnaît que la plupart de ces cas sont de souche H1N1, car « au niveau de l’influenza de type A, c’est ce qui circule en majorité ».Puisque les données sont recensées sous forme d’échantillonnage dans les différentes régions du Québec, il est impossible de savoir si la grippe H1N1 affecte la population de Saint-Hyacinthe. « La grippe H1N1 n’est pas une maladie à déclaration obligatoire donc nous ne savons pas combien de cas pourraient être associés à notre CSSS », explique Véronique Dumont, conseillère en communication au Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska (CSSSRY). Or, certains patients quittent l’urgence chaque jour avec un diagnostic d’influenza ou de pneumonie. La situation s’est produite à 13 reprises entre le 10 et le 13 janvier et le taux d’occupation de l’urgence oscillait entre 108 et 131 %. « L’urgence est très occupée depuis quelques semaines, mais pas plus que les autres années à la même période. Le mois de janvier est toujours achalandé », précise Mme Dumont. Elle n’était pas en mesure de spécifier la nature exacte des cas traités à l’urgence.

Vaccination en hausse

Le retour en force de la grippe H1N1 a incité davantage de citoyens à se prévaloir du vaccin contre la grippe. « Nous avons eu davantage de demandes depuis la semaine dernière », indique Mme Dumont.

Sur le territoire de la MRC des Maskoutains, 12 000 personnes ont été vaccinées jusqu’à maintenant. Il s’agit d’une belle amélioration comparativement à l’an passé où 11 000 personnes avaient été immunisées au terme de la saison grippale. La conseillère en communication espère que la population, surtout les groupes vulnérables, continuera de prendre rendez-vous pour la vaccination. Il suffit de téléphoner au CLSC des Maskoutains au 450 778-2572 poste 6091. Même si les cas se multiplient, les autorités sanitaires refusent de parler de pandémie. À ce propos, Véronique Dumont rappelle que la souche de la grippe H1N1 est incluse dans le vaccin contre la grippe que reçoit la population.

image